Saint-Etienne : une marche en mémoire de Yusufa, poignardé à mort dans le quartier de la Métare

A Saint-Etienne, le quartier de la Métare est en deuil. En début d'après-midi, ce samedi 5 juin 2021, une marche silencieuse a rassemblé un millier de personnes pour rendre hommage à Yusufa, un père de famille poignardé la semaine dernière dans la rue. Il a succombé à ses blessures. 

Ce samedi 5 juin, un rassemblement et une marche rendaient hommage à Yusufa, poignardé à mort voilà dix jours au pied d'un immeuble de Saint-Etienne. "Notre France éternelle est nation arc-en-ciel", pouvait-on lire sur une pancarte tenue par des participants. Les participants se sont retrouvés dans le calme, rue Colette, lieu où s'est déroulé le drame. Les organisateurs de cet hommage ont appelé au calme : "nous ne devons pas céder à la colère," a expliqué l’un des organisateurs avant le départ. 

Une foule venue rendre hommage à Yusufa

Après les prises de parole, et notamment celle de la compagne de la victime, le cortège s’est élancé du quartier de La Métare, lieu de l'agression du jeune homme, en début d'après-midi. La marche a rassemblé près d'un millier de personnes. Parmi cette foule venue rendre hommage à Yusufa, se trouvaient des proches de la victime, mais aussi des militants pacifistes, de simples citoyens et des représentants de l'association stéphanoise JIAS, à l'origine de la marche. Des membres de la Ligue de défense noire africaine étaient également présents 0 l'arrière du cortège.

Vers 15h30, les manifestants, qui scandaient "Justice pour Yusufa", sont arrivés cours Fauriel. Le cortège a ensuite pris la direction de l'Hôtel de Ville. Le maire LR de Saint-Etienne, Gaël Perdriau était présent à la marche et évoqué "un fait dramatique qui a touché toute la ville". L'élu a salué "le courage, la dignité et l'appel au calme" des proches du disparu. "Ce n'est certainement pas la vengeance ou la violence qui feront revenir Yusufa ou qui résoudront les problèmes," a déclaré le maire de Saint-Etienne, "il faut que ceux qui ont fait ça paient devant la justice, le plus cher possible parce qu'il s'agit de la vie d'un homme et que c'est inacceptable".

La marche s'est achevée vers 17h sur les marches de la mairie.

Poignardé en pleine rue, la scène est filmée

Le soir du 26 mai, Yusufa, un homme de 26 ans était poignardé rue Colette, dans le quartier de la Métare, à Saint-Etienne. La victime a été agressée en pleine rue par un groupe d'individus et poignardée sous les yeux de témoins. Yusufa, de nationalité sénégalaise et gambienne, était père d’une fillette de trois mois. Il est décédé à l'hôpital de Saint-Etienne un peu plus tard dans la soirée.

La rixe mortelle s'est déroulée au pied d'une barre d'immeuble, au n°7 B de la rue Colette. Des habitants du quartier ont été témoins de cette scène extrêmement violente. Elle a été filmée depuis une fenêtre d'un appartement. Sur une des vidéos, on aperçoit Yusufa, en short et polo rose, pris à partie par plusieurs individus. On voit également la victime blessée à l'abdomen s'écrouler en sang. On peut également distinguer un des agresseurs frapper le jeune homme alors qu'il se trouve à terre et qu'il saigne abondamment. Cet enregistrement de près de deux minutes circule depuis plusieurs jours en boucle sur les réseaux sociaux.  

Trois mises en examen

Dans cette affaire, trois individus ont été mis en examen et écroués. Ils ont été identifiés grâce à des vidéos fournies aux enquêteurs par les riverains. Agés de 28, 32 et 62 ans, les suspects ont été mis en examen le 28 mai pour meurtre, ainsi que pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Les trois suspects, d'origine arménienne, devront répondre de leurs actes  devant les assises. La justice n'a cependant pas retenu de caractère raciste à ce meurtre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers hommage