• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Etienne: la ville s'oppose à l'installation d'une antenne-relais Bouygues à Saint-Victor-sur-Loire

© PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
© PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Les habitants de Saint-Victor-sur-Loire ont fait signer une pétition en ligne et obtenu gain de cause auprès de la ville de Saint-Etienne.

Par Arnaud Jacques

À Saint-Etienne, les habitants du quartier de Saint-Victor-sur-Loire peuvent crier victoire. Ceux-ci demandaient à la ville de refuser l’implantation d'une antenne relais de l'opérateur Bouygues Telecom à proximité de leurs habitations.
 

Une pétition en ligne lancée



Ils ont même lancé une pétition, récoltant plus de 600 signatures, arguant des ondes radioélectriques classées possiblement cancérigènes depuis 2011 par le Centre International de Recherche sur le Cancer, ainsi qu'une dévaluation immobilière certaine des biens présents autour de l'antenne.
 

Des garanties insuffisantes pour la ville



Dans un communiqué, la ville de Saint-Etienne explique cette décision "sur le fait que ce projet, par sa dimension, porte atteinte au caractère et à l'intérêt des lieux avoisinants, qu'il se situerait en zone agricole et proche des gorges de la Loire et enfin que la proposition de l'opérateur de camoufler cette antenne d'une hauteur de 30 mètres ! par un "faux arbre" ceint d'une clôture grillagée ne permet pas une insertion satisfaisante dans le paysage."
Enfin, la ville note également "un manque évident de volonté de dialogue constructif de la part de l'opérateur".
 

Un décret trop souple selon le maire



La réglementation permettant aux opérateurs d'implanter des antennes relais a été simplifiée par décret en décembre dernier.
Le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, explique que sa ville subit de plein fouet les conséquences de ce décret, à cause "d'une accélération du calendrier qui met à mal la qualité de la concertation pouvant être menée".
 

Sur le même sujet

Intervenants :

Les + Lus