TENDANCES. "C’est un peu le loto", le boum des ventes de colis mystères, à Saint-Etienne 5 tonnes de colis non réclamés sont à vendre

durée de la vidéo : 00h02mn14s
Une première à Saint-Etienne, la vente de colis mystères. Un mode d'achat tendance, on espère faire des affaires ou simplement être surpris. ©France 3 Rhône Alpes

Pour la première fois à Saint-Etienne, une vente de colis mystère se déroule dans un centre commercial. Cinq tonnes de colis non réclamés sont à vendre dans une boutique éphémère. Des produits issus des plates-formes de vente en ligne. Ils sont anonymes, d'où les surprises quand on les ouvre.

"C'est un peu comme le loto, sauf que là, vous repartez avec quelque chose". Les ventes de colis mystère se développent un peu partout en France. Le principe est simple : une boutique éphémère, des colis anonymes, un prix fixé au poids. "On peut toucher les colis, mais on ne peut pas les ouvrir", explique Maéva. Elle travaille pour la société Destock Colis. Son entreprise achète les colis non réclamés aux plateformes de vente en ligne. Elle non plus ne sait pas ce qu'il y a dedans. "Il y a de tout, des vis comme des ordinateurs".

Par jeu ou pour la revente

Les consommateurs semblent apprécier. Pour cette première dans un centre commercial à Saint-Etienne, un peu avant l'ouverture, près de 500 personnes attendaient devant les portes de la boutique. "Il y en a qui achètent par jeu, pour la surprise, d'autres revendent le ou les produits".

Curiosité et nouveauté

Le directeur du centre commercial est, lui aussi, agréablement surpris."La vente est bien organisée, les clients attendent leur tour et repartent avec le sourire".

On colle aux tendances commerciales du moment, les ventes de colis mystère en font partie. On surfe aussi sur le côté ludique, le colis est une surprise. Et puis, on participe à la lutte contre le gaspillage, ces colis seraient perdus sinon.

Jean-Paul Magueur, directeur de centre commercial

"Un petit téléphone ?"

Une cliente semble déçue par un lot de culottes, "elles sont moches" dit-elle en riant. Une autre va se satisfaire d'une lampe torche. "Un petit téléphone, ce serait sympa" espère cette autre stéphanoise. Ce type de vente est en plein essor. Celle de Saint-Etienne se déroulera jusqu'au 16 mars prochain.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité