A Lyon et Saint-Etienne, des manifestations pour "le pouvoir d'achat"

Des manifestations se sont élancées, dans le calme, ce vendredi 14 décembre au matin, à Lyon et Saint-Etienne notamment, suite à un appel intersyndical à une journée d'action nationale pour défendre "le pouvoir d'achat". 

Un parcours déclaré en préfecture, un service d'ordre, et un mot d'ordre. C'est une manifestation "traditionnelle" qui était organisée ce vendredi 14 décembre, notamment dans les centres-ville de Lyon et Saint-Etienne. Après les nombreux mouvements non déclarés et parfois violents des dernières semaines, aucune perturbation n'était enregistrée lors de ces manifestations. 

 

600 à 800 personnes à Saint-Etienne


Les manifestants répondent à un appel national de la CGT pour défendre "le pouvoir d'achat", dans le sillage des revendications des "gilets jaunes". A Saint-Etienne, entre 600 et 800 personnes se sont rassemblées sur la place de la bourse du travail, alors que le cortège devait s'élancer à 10h30. La manifestation doit se diriger vers l'hôtel de ville, avant de revenir vers la bourse du travail. Un mouvement permanent est prévu, notamment pour éviter des débordements éventuels, favorisés par des rassemblements statiques. Par ailleurs, la CGT a prévu un important service d'ordre interne, et la police s'attendait à une manifestation dans le calme.
 
Ce vendredi 14 décembre, près de 800 personnes ont répondu à l'appel des syndicats pour réclamer des hausses de salaires. Si les gilets rouges de la CGT et FO formaient le gros des troupes, on pouvait aussi noter la présence de gilets jaunes… ©France 3 RA


A Lyon, entre 2 500 et 3 000 personnes

Une intersyndicale (CGT, FSU Solidaires, CNT, UNEF et UNL) appelle à faire grève et à manifester pour défendre une hausse du pouvoir d'achat, et notamment une nouvelle revalorisation du SMIC, malgré les annonces en ce sens du président de la République lundi. Celui-ci a annoncé une augmentation de 100€ net du SMIC dès 2019, suite aux mouvements des "gilets jaunes", hausse qui s'ajoute à la baisse des cotisations sociales mise en oeuvre en 2018, soit un total d'environ 125 € supplémentaire.
 
La manifestation lyonnaise devait s'élancer à partir de 11h30, de la place Jean Macé (7e), pour rejoindre le siège du Medef, avenue Mermoz (8e). 2 500 personnes ont défilé selon la police, 3 000 selon les organisations syndicales. 


 


La manifestation lyonnaise : le reportage
Une manifestation sur le signe de la convergence des luttes ce vendredi 14 décembre à Lyon - Intervenants : Joao Peirera Afonso, Secrétaire général Union Départementale CGT du Rhône et de la métropole de Lyon ©France 3 RA