Cet article date de plus de 8 ans

Une "manoeuvre avalanche" des pompiers de l'Isère à Villard-de-Lans

Ce mercredi 3 avril, 40 pompiers de l'Isère ont participé à un exercice de secours périlleux en milieu enneigé sur le domaine skiable de Villard-de-Lans/Côte 2000. Au coeur du dispositif des professionnels et des pompiers volontaires.
© Marie Michellier - France 3 Alpes
En Isère, les pompiers ne font pas l'objet de la "première intention" comme on dit lors d'une avalanche. En premier lieu, ce sont les CRS ou les gendarmes du PGHM qui interviennent. Mais, en cas d'une grosse coulée avec de nombreuses victimes, les sapeurs sont appelés et doivent donc être prêts. Du coup, le GRIMP (groupe de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux) et le GMSP (groupe montagne sapeurs-pompiers) suivent régulièrement des manoeuvres en milieu enneigé.

Pour cette fois, des pompiers volontaires de Villard ont rejoint l'exercice. Parfois, ils peuvent être les premiers sur place avant même les autres secours, en raison de la proximité. D'où l'importance de la formation.

© Marie Michellier - France 3 Alpes
© Marie Michellier - France 3 Alpes
© Marie Michellier - France 3 Alpes
© Marie Michellier - France 3 Alpes
© Marie Michellier - France 3 Alpes
© Marie Michellier - France 3 Alpes
© Marie Michellier - France 3 Alpes
© Marie Michellier - France 3 Alpes

Pour cette manoeuvre, le scénario était digne d'une avalanche comme les Alpes du nord en ont connue des dizaines ces derniers mois. Une coulée, deux personnes ensevelies et un ciel bas ne permettant à un hélicoptère d'accéder au site.

"Bandit" a donc été sorti pour l'occasion. "Bandit", c'est un chien d'avalanche qui a indiqué le secteur des recherches aux secouristes puis les pompiers sont passés à la sonde. Une fois les "victimes" retrouvées, l'évacuation par la piste a achevé l'exercice.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne pompiers