MATCH RETOUR. Isidore Fartaria (Vice-président de l’ASM) : « Quand vous ne communiquez pas, les autres communiquent pour vous. »

Nouveau vice-président de l’ASM, non issu de l’entreprise Michelin, l’entrepreneur clermontois Isidore Fartaria promet du changement dans le club et dans sa manière de communiquer. La chape de plomb, c’est fini, dit-il.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

A l’ASM, le changement, c’est maintenant. Le conseil d’administration du club champion de France de rugby en 2010 vient d’enregistrer quatre nouvelles entrées. Ainsi, l’universitaire Jean-Marc Monteil, l’industriel Xavier Omerin, Jean-Christophe Kiren (directeur général du Crédit Agricole Centre France) et François Moury sont les nouveaux entrants. Mais la vraie grande nouveauté, c’est la nomination à la vice-présidence du club d’un non Michelin.
 
Je crois qu'en termes de communication il va y avoir du changement. Eric de Cromières est volontaire là-dessus.
 
L’entrepreneur clermontois Isidore Fartaria arrive aux côtés du président Eric de Cromières et des vice-présidents Jean-Marc Lhermet et René Fontès avec l’envie de changer des choses, à commencer par la manière qu’a l’ASM de communiquer. Fini la chape de plomb, promet-il. « Quand vous descendez dans la rue, c'est ce que nous reprochent nos supporters », assure M. Fartaria. « Je crois qu'en termes de communication il va y avoir du changement. Eric de Cromières est volontaire là-dessus », poursuit-il. La politique du « pas de vague » appartient-elle au passé à l’ASM ? Les mots sont là pour le faire penser. « En termes de communication, quand vous ne communiquez pas, les autres communiquent pour vous », souligne le nouveau vice-président du club.
 

Le conseil d'administration de l'ASM Clermont Auvergne a nommé un nouveau vice-président. Isidore Fartaria, entrepreneur clermontois, promet de faire en sorte que le club s'ouvre comme jamais.

Isidore Fartaria est-il le nouvel homme fort du club ? Il s’en défend. Pas question pour lui de s’arroger les prérogatives des autres. Il observe que « ce club, aujourd'hui, est à un tournant », et que le « conseil d'administration doit jouer son rôle, un rôle limité. On n'entend pas du tout faire la composition de l'équipe et donner des instructions à Franck Azéma ». Et le recrutement ? « Ce n'est pas du tout mon rôle. Le président sera là pour faire ça avec Jean-marc Lhermet et ainsi que Franck Azéma », répond Isidore Fartaria.