METEO. Tempête Barbara : en Auvergne, 7 000 foyers privés d’électricité

A 13 heures ce mercredi 21 octobre, 7000 foyers étaient encore privés d’électricité en Auvergne après le passage de la tempête Barbara. Au plus fort de la tempête, à 5 heures, on comptabilisait 18 500 foyers coupés, principalement dans le Puy-de-Dôme et dans le Cantal.

A 13 heures ce mercredi 21 octobre, 7 000 foyers étaient toujours privés d'électricité en Auvergne, en raison de la tempête Barbara. (Photo d'illustration)
A 13 heures ce mercredi 21 octobre, 7 000 foyers étaient toujours privés d'électricité en Auvergne, en raison de la tempête Barbara. (Photo d'illustration) © Jean-Louis GORCE/MAXPPP
La tempête Barbara a soufflé sur toute l’Auvergne, dans la nuit du 20 au 21 octobre. Météo France a placé l’Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme en vigilance orange « vent violent ». Au plus fort de la tempête, 18 500 foyers étaient privés d’électricité dans ces 4 départements, à 8 heures, ils étaient 15 000. A 13 heures ce mercredi 21 octobre, 7 000 foyers n’ont toujours pas de courant. On en compte 3400 dans le Puy-de-Dôme en particulier dans les massifs du Livradois et du Sancy, 3100 dans le Cantal (secteur de Mauriac principalement) et 500 dans l’Allier. En Haute-Loire, la situation est revenue à la normale : « C’était une situation que nous avions anticipé, la végétation est fragilisée par la sécheresse et les sols sont détrempés. Nous avons donc fait venir une trentaine de groupes électrogènes d’Orléans et Lyon, et mobilisé près de 300 techniciens. Les dégâts sont nombreux, ce sont des branches d’arbres qui ont percuté nos câbles, des poteaux brisés par la violence des vents ou des câbles à terre qui ont été balayés par les fortes rafales », précise le groupe. 

Toutes les équipes mobilisées

ENEDIS rappelle les consignes de sécurité à respecter en cas d’incident sur le réseau : ne jamais toucher des fils tombés à terre, ne jamais toucher à un objet en contact avec un fil électrique, respecter les zones de danger balisées, signaler à ENEDIS toute anomalie constatée. Le numéro pour signaler une situation dangereuse est le 09 726 750 + numéro de votre département. « La tempête Barbara a mis à mal le réseau public de distribution d'électricité du département du Puy-de-Dôme. Toutes les équipes ENEDIS Auvergne sont mobilisées », affirme Pierre-François Mangeon, directeur territorial d’ENEDIS pour le Puy-de-Dôme sur son compte Twitter. Les collaborateurs d’ENEDIS ont du attendre que le vent se calme pour pouvoir travailler, car dans certaines zones touchées, on enregistrait encore des rafales à 100 km/h dans la matinée.

Des pointes à 187 km/h

Selon Météovergne, des pointes à 187 km/h ont été enregistrées sur les massifs montagneux auvergnats : « Peu avant 7 heures, les rafales sont conformes aux prévisions : on relève 100 à 140 km/h sur les versants exposés et très probablement 200 km/h voire un peu plus sur les crêtes du cœur du Sancy, par effet venturi. La station météo du CDVL 63 installée au puy de la Tache à 1632 mètres confirme que les rafales approchent les 190 km/h », peut-on lire sur la page Facebook.

➡ Peu avant 7h, les rafales sont conformes aux prévisions : on relève 100 à 140 km/h sur les versants exposés et très...

Publiée par Météovergne sur Mardi 20 octobre 2020
Selon les données publiées sur le compte Twitter d'Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France, les stations de Mazet-Volamon, en Haute-Loire et de Chastreix, dans le Puy-de-Dôme, ont par exemple enregistré des rafales à environ 130 km/h.

Des rafales jusqu'à 120 km/h dans la matinée

« On a relevé cette nuit […], 110 km/h à Aurillac, 116 km/h à Mauriac . Partout sur les hauteurs du Massif central, les rafales se situent entre 100 et 130 km/h. Bien que faiblissant, le vent de sud va encore souffler fort en ce début de matinée de mercredi. Il concernera toujours le relief du Massif Central et du Vercors, avec des rafales atteignant 100 à 120 km/h sur les hauteurs les plus exposées. Ces violentes rafales pourront s'étendre à plus basse altitude en aval du relief, dépassant les 100 km/h en particulier en vallée du Gier (de Rive-de-Gier à Givors), sur l'est de la Haute-Loire (secteurs de Tence-Yssingeaux), sur les bassins du Puy et d'Aurillac, dans le nord-ouest du Cantal (secteur de Mauriac) et le sud-ouest du Puy-de-Dôme. Les fortes rafales concerneront également les vallées canalisées : Limagne, plaine du Forez (Roannais), le sud-est lyonnais, l'Isère rhodanienne jusqu'à Bourgoin », détaille Météo France dans son bulletin de vigilance. Le vent devrait persister jusqu'en milieu de matinée et faiblir significativement ce mercredi après-midi.

Les services de secours mobilisés

Dans le Puy-de-Dôme, environ 80 appels reçus par les pompiers pour des arbres obstruant les voies et des objets menaçant de tomber ont été redirigés vers le Conseil Départemental ou les communes concernées, entre 19 heures et 10 heures ce mercredi. Dans le Cantal également, les sapeurs-pompiers sont intervenus pour des chutes d'objets. La circulation SNCF a été perturbée à Aurillac en raison de débris sur les voies ferrées. La circulation a repris progressivement à partir de 10 heures. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo vent violent intempéries