METEO. Tempête Bella : 4 200 foyers privés d’électricité en Auvergne lundi 28 décembre au soir

Avec l'arrivée de la tempête Bella ce dimanche 27 décembre, le Puy-de-Dôme et le Cantal sont en vigilance orange neige et verglas. En Auvergne, 4 200 foyers sont privés d'électricité ce lundi 28 décembre à 18 heures. Ils étaient environ 6 500 au début de la journée.

A Laqueuille (Puy-de-Dôme), 25 cm de neige sont tombés dans la nuit de dimanche à lundi.
A Laqueuille (Puy-de-Dôme), 25 cm de neige sont tombés dans la nuit de dimanche à lundi. © J.Doumeng/FTV

Ce lundi 28 décembre, les vents violents et les importantes chutes de neige ont privé d’électricité environ 6 500 foyers en Auvergne. Les réparations sur le réseau ont permis de faire baisser ce nombre à 4 200 foyers sans électricité à 18 heures, malgré les dégradations engendrées par de nouvelles intempéries dans la journée.

Le Puy-de-Dôme et le Cantal particulièrement touchés

D’après Enedis en Auvergne, à 18 heures, 2 900 foyers seraient concernés par les coupures de courant dans le Puy-de-Dôme, 800 dans le Cantal, 200 en Allier et 300 en Haute-Loire. Le Puy-de-Dôme et le Cantal sont placés en vigilance orange neige et verglas depuis dimanche 27 décembre. Les massifs du Sancy et du Lioran sont les endroits les plus affectés par ces coupures.

Les lignes coupées par les rafales de vent

« Le vent a posé plus de problèmes que la neige » analyse Enedis. Certaines lignes électriques à haute tension (HTA) n’ont pas résisté aux rafales.


Sur Twitter, Enedis rappelle les quelques conseils de sécurité en cas de chute de fils électriques.

Une intervention difficile

Quelque 250 techniciens Enedis sont mobilisés pour tenter de rétablir le courant dans les zones touchées. « La difficulté que nous avons aujourd’hui est une difficulté d’accès pour diagnostiquer et réparer, explique Enedis Auvergne. Les routes ne sont pas dégagées, voire encore coupées dans le Puy-de-Dôme et le Cantal. » 

Par endroits, la neige s’est accumulée sur 80 cm et les vents dépassent les 100 kilomètres par heure. « Les conditions météorologiques ne sont pas propices à un diagnostic par les airs, que ce soit avec un drone ou un hélicoptère », déplore Enedis.

« Tout le monde ne sera pas réparé en fin de journée »

Dans le courant de la journée, Enedis est parvenu à rétablir le courant dans près de 2 000 foyers de la région. Mais de nouvelles intempéries dans l'après-midi ont provoqué de nouvelles dégradations. Dans le Puy-de-Dôme, à 18 heures, 2 900 foyers sont toujours en panne, et 800 dans le Cantal. « Tout le monde ne sera pas réparé en fin de journée », prévient Enedis.

Les groupes électrogènes bloqués sur la route

Enedis a demandé la livraison de groupes électrogènes pour alimenter les foyers dont le courant ne serait pas rétabli dans la soirée. Mais avec les restrictions prises pendant la tempête, « Les camions sont bloqués dans le Cantal, avec l'interdiction de circuler. » Enedis assure être en contact avec la préfecture pour acheminer les groupes électrogènes à temps.  « Les routes sont pour la plupart dégagées. Ce sont aux blocages administratifs que l'on doit faire face maintenant. »

En France, au total, quelques 18 000 foyers sont privés d’électricité ce lundi 28 décembre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
neige météo