Les métiers de la propreté en plein essor au Lycée professionnel de Fontaine près de Grenoble

Filière professionnelle méconnue, les CAP et le Bac Pro "Hygiène Propreté Stérilisation" sont des formations suivies souvent par défaut par les élèves, mais porteuses d'emplois, avec une possible évolution de carrière. Reportage au lycée professionnel Jacques-Prévert de Fontaine.  

Il y a forcément beaucoup de pratique. Douze heures d'atelier propreté par semaine, par exemple, pour s'initier aux multiples techniques de nettoyage. Ils s'exercent sur les différents types de sol avec toutes sortes de machines et de produits.

Cette formation professionnelle est souvent choisie par défaut. Alors elle cherche à mettre en valeur ses atouts. Dans le lycée Jacques-Prévert à Fontaine, 45 élèves sur 400 suivent cette filière "Hygiène Propreté Stérilisation".

La formation va du CAP au Bac pro et au-delà. Un job dating, un rendez-vous express, a été organisé également pour la première fois avec des chefs d'entreprise. Il s'agit de décrocher un stage ou une promesse d'embauche.  

Autre facette de la formation, la stérilisation enseignée pour les activités médicales ou agroalimentaires. Selon les professionnels, les métiers de la propreté sont en plein essor. On compte près de 2.000 entreprises en Rhône-Alpes, et des centaines d'emplois sont à pourvoir.

Reportage Xavier Schmitt, Jean-Pierre Rivet, Laetitia Di Bin:
durée de la vidéo: 01 min 48
Les métiers de la maintenance et de l'hygiène

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter