Meurtre à l'arme blanche à Echirolles: les premiers éléments de l'enquête

Jeudi 5 novembre, en tout début d'après-midi, un automobiliste de 18 ans a été tué de plusieurs coups portés avec une arme blanche. L'agresseur est toujours recherché par la police.

La police scientifique devant la voiture du jeune conducteur tué ce jeudi à Echirolles
La police scientifique devant la voiture du jeune conducteur tué ce jeudi à Echirolles
Au fil des heures, le scénario du drame se précise peu à peu. La ictime, âgée de 18 ans et domiciliée à Pont-de-Claix dans l'agglomération grenobloise, venait tout juste d'avoir un accident à un feu de signalisation, avenue de Grugliasco à Echirolles. Le jeune homme était rentré dans une ambulance légère alors que le feu passait au vert. Juste après l'accident, un piéton est intervenu et a eu une altercation avec le jeune conducteur.

Les deux hommes en sont venus aux mains. Puis, le piéton a sorti une arme blanche, un tournevis ou un cutter semble-t-il, et a porté trois coups à la gorge du conducteur, selon un témoin qui a alerté la police. Le jeune homme, qui a perdu beaucoup de sang, est décédé une vingtaine de minutes plus tard, vers 13 heures, peu après l'arrivée des pompiers et du Samu. Il était inconnu des services de police.

La conductrice de l'ambulance, âgée d'une trentaine d'années et légèrement blessée, a été hospitalisée. L'agresseur, lui, s'est enfui.

Le piéton et l'automobiliste se connaissaient-ils? L'altercation a-t-elle eu lieu à cause de l'accident? "C'est un scénario un peu étrange. On ne connaît pas le motif de la dispute ni des coups qui sont portés", a souligné Patrick Mairesse, directeur départemental de la sécurité publique de l'Isère, qui s'est rendu sur place. "On est en train d'entendre les témoins", a-t-il ajouté, en soulignant que cet homicide n'a, a priori, aucun lien avec une affaire en cours ou avec le procès de la rixe mortelle d'Échirolles qui se tient actuellement aux assises de l'Isère.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter