Meurtre d'Echirolles: un adolescent interpellé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud

Le 5 novembre dernier, en début d'après-midi, Grégory était tué à un feu par un piéton. Ce dernier a visiblement été identifié et arrêté à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry.   

C'est le quotidien Le Dauphiné Libéré qui révèle cette arrestation, ce lundi 23 novembre. Le suspect a 16 ans et il a été interpellé durant le week-end, alors qu'il rentrait d'un voyage en Algérie. Peut-être avait-il tenté de prendre la fuite après le drame d'Echirolles ? L'adolescent a été mis en examen pour "homicide volontaire" et écroué. 

Le Procureur de la République nous l'a confirmé, ce jeune grenoblois, franco-algérien, était déjà connu des services de police pour vol aggravé. Le matin même du meurtre, il avait donné des coups à sa mère, brisé une vitre en se coupant la main. Cette blessure mal bandée a permis de récupérer son ADN non loin de la scène de crime.

Le 5 novembre, Grégory, âgée de 18 ans et domiciliée à Pont-de-Claix, venait tout juste d'avoir un accident à un feu de signalisation, avenue de Grugliasco à Echirolles. Le jeune homme était rentré dans une ambulance alors que le feu passait au vert. Juste après l'accident, un piéton était intervenu et avait eu une altercation avec le conducteur. Il l'avait ensuite frappé à quatre reprises avec une arme blanche, -on a parlé d'un tournevis-, avant de s'enfuir. Grégory était décédé des suites de ses blessures.

Explications Marie Michellier
durée de la vidéo: 01 min 02
Arrestation du meurtrier présumé








En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.