Mobilisation à Echirolles pour un lycéen kosovar menacé d'expulsion

Mobilisation à Echirolles, ce mercredi 16 avril, pour soutenir un lycéen kosovar menacé d'expulsion. Élève modèle, parfaitement intégré, il se prépare à passer son bac et envisageait de poursuivre ses études en BTS, l'an prochain.

Arrivé du Kosovo en 2009, Kelmend Zefi est un jeune homme qui a réussi à s'intégrer dans la société. Il parle, aujourd'hui, un excellent français, il a réussi plusieurs diplômes et se prépare à passer son baccalauréat à la fin de l'année. En vue : un BTS en alternance, l'an prochain, pour lequel une association est prête à l'accueillir.

Mais pour des raisons administratives, il est sous le coup d'une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) avec effet au 24 avril. Son avocat a déposé un recours pour faire annuler la décision. 

Mobilisation des enseignants et des élèves


Les enseignants sont particulièrement choqués que cette expulsion puisse intervenir à seulement quelques semaines des épreuves du bac. "Cette décision annihilerait tout son investissement pour obtenir le diplôme, ses chances de poursuite d'études et donc compromettrait son avenir professionnel", écrivent-ils.

Une réunion de soutien était organisée, ce mercredi, au lycée Thomas Edison d'Echirolles, où Kelmend étudie, pour sensibiliser l'opinion publique à sa situation. Par ailleurs, une pétition sa faveur a déjà été signée par 500 personnes.

Reportage de Jordan Guéant et Vincent Habran
durée de la vidéo: 01 min 34
Mobilisation contre expulsion étudiant Kosovar

Simone Targe, du Réseau Education Sans Frontières, a bon espoir de voir Kelmend passer son bac en France. Elle s'est exprimée sur le plateau de France 3 Alpes.

durée de la vidéo: 03 min 19
Interview Simone Targe, RESF


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter