La mobilisation des gilets jaunes se poursuit en Auvergne dimanche 18 novembre

Au lendemain de la forte mobilisation des gilets jaunes du samedi 17 novembre, certaines opérations se poursuivent un peu partout en Auvergne. Parmi les citoyens mobilisés certains espèrent même que le mouvement ne s'arrête pas la. 
 
Gerzat, Aurillac, Montluçon, Issoire .. la mobilisation des gilets jaunes, ces citoyens en colère contre la hausse des taxes du carburant, se poursuit, ce dimanche 18 novembre, un peu partout en Auvergne. 

Même si la plupart des manifestants sont rentrés chez eux hier en fin d'après-midi, les plus déterminés sont toujours au front. Certains d'entre eux espèrent même que le mouvement se poursuive dans les jours à venir et être rejoints par les agriculteurs dès mardi.

Ainsi dans le Puy-de-Dôme, une quarantaine d'entre eux se sont rassemblés au péage de Gerzat pour mettre en place un barrage filtrant. Si aucun automobiliste n'était empêché de passer, il leur était demandé de porter le gilet symbolique pour pouvoir repartir. 

A Clermont-Ferrand, des manifestants se sont rassemblés au rond point du Brezet et à Issoire à l'entrée de la ville.

En Haute-Loire, sept opérations étaient toujours en cours à la mi-journée, la plupart sous forme de barrages filtrants, quatre d'entre elles sur la N88 (sur les rond-point des Fangeas et de laschamp ainsi qu'à Blavozy et Monistrol), deux sur la nationale 102 à hauteur de Brioude et un à Saint-Ju-Malmont.

Dans l'Allier, si rien n'est à signaler à Moulins, un rassemblement de gilets jaunes s'est organisé sur le parking de l'Intermarché de Montluçon. Un peu plus loin, au péage de Bizeneuille, une vingtaine de personnes ont mis en place une opération barrière ouverte. Des manifestants se sont également rassemblés sur le rond-point de Lapalisse, sur la RN7.

Enfin dans le Cantal, une seule opération aurait été organisée ce dimanche matin, sur Aurillac.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social