Des mobilisations pour sauver des guichets SNCF dans l’Allier et le Cantal

Publié le Mis à jour le
Écrit par Virginie Cooke .

Des élus et habitants se sont rassemblés aujourd’hui à Laroquebrou (Cantal) et à Commentry et Saint-Germain des Fossés (Allier) pour dire non à la fermeture des guichets des gares prévue d’ici la fin de l’année. 

Que ce soit à Laroquebrou dans le Cantal ou à Commentry ou Saint-Germain-des-Fossés dans l’Allier, la colère des usagers de la SNCF est vive. Ils sont nombreux à s’être rassemblés le samedi 7 septembre pour s’opposer à la fermeture prochaine des guichets de gare. Tour d'horizon de ces manifestations. 
 
  • CANTAL :
Le comité de défense de la ligne ferroviaire Aurillac-Brive a organisé un rassemblement devant la gare de Laroquebrou. Le guichet devrait disparaître début décembre, ce qui fait craindre aux syndicats d’autres fermetures dans le département.

Les manifestants ont arrêté pendant près de 3 minutes un train pour se faire entendre. Ils souhaitent défendre la qualité du service ferroviaire dans son ensemble.

 « Nous souhaitons sur ce secteur un nouvel cadencement de trains avec des correspondances respectées à Brive. Le mauvais état de la voie a fait que les limitations de vitesse ne permettent pas d’assurer les correspondances.  La population se désintéresse du train par peur de manquer ses correspondances », explique Guy Courthinoux, président du comité de défense des lignes ferroviaires du Cantal.
 
 
  • ALLIER

Dans l’Allier, plus de 150 personnes se sont mobilisées en gare Saint-Germain-des-Fossés. Les manifestants ont également bloqué un train Intercité qui reliait Nantes à Lyon.

« Nous réclamons le maintien des guichets  et nous souhaitons que la SNCF revienne sur ces fermetures annoncées. Cela met en danger le maillage des lignes et nous craignons qu’à l’avenir des lignes soient menacées », explique Alexis Mayet, secrétaire de l’association « Saint-Germain en train ».   Le guichet pourrait fermer dès le 1er novembre.
 
 


Enfin, un rassemblement a également eu lieu devant la gare de Commentry, guichet lui aussi menacé.

 
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité