Mondiaux de ski : Gauthier de Tessières, le remplaçant qui fait un podium à Schladming

Avec sa casquette aux couleurs de l'Alpe d'Huez, Gauthier de Teissières s'est révélé hyper modeste à l'issue du Super-G de Schladming, rendant hommage à celui qu'il remplace aux Mondiaux, Johan Clarey, alors qu'il venait de monter sur la 2e marche du podium !

Avant le super-G, alors qu'il venait de débarquer comme remplaçant aux Mondiaux: "ça a été très dur moralement. J'avais super décroché. Maintenant, bien sûr que je suis motivé, il me reste deux objectifs dans ma carrière: les Championnats du monde et les Jeux. Alors, ça peut être compliqué car tu n'es pas prêt. D'un autre côté, t'as moins de stress".

Après le super-G, alors qu'il vient de monter sur la 2e marche du podium: "c'est dur, j'ai pas envie de pleurer, et pourtant (...) c'est incroyable! Je pense surtout à Johan qui reste le meilleur, on a grimpé ensemble".

L'exercice de l'avant-après met en valeur un skieur généreux qui a limite du mal à comprendre ce qui lui arrive à Schladming. Lui qui a été "rattrapé" à la dernière minute samedi dernier alors que son pote devait se faire opérer.

Les sélectionneurs doivent se ronger les ongles après cet exploit, eux qui avaient mis Gauthier de côté.


20/100e sépare Gauthier du premier, l'Américain Ted Ligety devenu champion du monde, et 2/100e le sépare du troisième, le Norvégien Aksel Lund Svindal, champion olympique de la discipline.

L'Isérois d'adoption, âgé de 31 ans, est donc pris en sandwich entre deux vedettes, qu'importe, il décroche une médaille d'argent et c'est là l'essentiel pour ce spécialiste du slalom géant qui n'a jamais fait figure de favori en super-G.


Via Twitter, Gauthier de Teissières a été félicité par Tessa Worley

Deux autres Français sont dans le top 10: Pinturault 6e et Théaux 9e.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité