Cet article date de plus de 4 ans

Montagnes: le "coup de gueule" du président de Moutain Wilderness contre la politique de Laurent Wauquiez

"J'ai honte pour l'avenir de nos montagnes" écrit Frédi Meignan, président de l'association Mountain Wilderness et gardien du refuge du Promontoire sur une note de blog "coup de gueule" largement relayée sur les réseaux sociaux. Il dénonce la politique de Laurent Wauquiez concernant la montagne.
Frédi Meignan lors de l'ouverture du refuge qui fête ses 50 ans en juin 2016.
Frédi Meignan lors de l'ouverture du refuge qui fête ses 50 ans en juin 2016. © France 3 Alpes
Plus d'un millier de partages, des dizaines de commentaires... Le "coup de gueule" de Frédi Meignan contre la politique menée par Laurent Wauquiez fait réagir les internautes et montagnards. 

"Nous sommes au cœur de "Auvergne Rhône Alpes" la plus grande région montagneuse d’Europe. Pour tous ceux qui aiment et qui rêvent des Alpes, en France et en Europe, ce matin alors que j’étais immergé dans cet univers de beauté, j’ai ressenti de la honte face aux agissements de Laurent Wauquiez le nouveau président de cette région", écrit le gardien du refuge du Promontoire et président de l'association Moutain Wilderness

Subventions, plan neige et urbanisation 


Et la liste des griefs énoncés par Frédi Meignan contre le président de région est longue : de la baisse des subventions pour les associations de protection de l'environnement (dont Montain Wilderness) à l'explosion de celles accordées aux chasseurs, en passant par les investissements massifs du plan neige, sans oublier les extensions des domaines skiables de haute-montagne

"Je suis surpris par les partages et l'effet boule de neige"


24 heures après la publication de son billet, qu'il explique avoir "hésité à publier", Frédi Meignan se dit "surpris par l'effet boule de neige" qu'il a suscité. "Ça doit être en phase avec ce que pensent beaucoup de gens", estime-t-il. Pour l'instant, il indique n'avoir par reçu de réaction de la part des services de Laurent Wauquiez. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne politique environnement chasse stations de ski tourisme