Cet article date de plus de 3 ans

Mort d'Arnaud Beltrame : les gendarmes de l'Isère rendent hommage à leur collègue

Plusieurs hommages étaient organisés ce lundi, en Isère, en mémoire du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, assassiné par le terroriste Redouane Lakdim, alors qu'il venait d'échanger sa place contre celle d'une otage.
Il est parti en héros... L'émotion était forte ce lundi matin à la gendarmerie de Saint-Jean-de-Bournay, en Isère, où un hommage a été rendu au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

Un moment solennel pour ses collègues qui ont tous en mémoire l'acte héroïque du militaire lors de la prise d'otage dans un supermarché de Trèbes, dans l'Aude, ce vendredi.





Le portrait du lieutenant-colonel était affiché devant le bâtiment avec  plusieurs bouquets de fleurs et la mention "honneurs et respect" au-dessus de sa photo. Une minute de silence a également été observée en présence d'élus, de gendarmes en service et d'autres à la retraite. Pour Daniel Cheminel cet instant de recueillement était l'occasion de rendre hommage "à nos forces de l'ordre mais aussi aux victimes civiles de cette tragédie".

La préfecture de l'Isère a également rendu dès ce lundi un hommage au militaire et aux trois autre victimes, avec les drapeaux mis en berne.



Le lieutenant-colonel recevra un hommage national en présence du chef de l'Etat, mais la forme et la date n'ont pour le moment pas été indiquées par l'Elysée.

Arnaud Beltrame, 44 ans, est décédé après avoir été blessé au cou par Redouane Lakdim lors de la prise d'otage au Super U de Trèbes, ce vendredi. Le terroriste a tué trois autres personnes entre Trèbes et Carcassonne, en plus du gendarme, qui avait pris la place d'une otage dans le supermarché.

L'acte du militaire a été unanimement salué dans tout le pays et même au-delà des frontières.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat dans l'aude faits divers attentat terrorisme région auvergne-rhône-alpes