Cet article date de plus de 4 ans

Selon Mountain Wilderness, Chamrousse abandonne l'aménagement des Vans

Selon l'association Mountain Wilderness, la station de Chamrousse aurait abandonné le projet d'aménagement du vallon des Vans. Un secteur sauvage, très prisé par les randonneurs à ski grenoblois, mais aussi très proche de la station. En mars, 500 personnes manifestaient sur place contre ce projet.  
Intervenant : Frédi Meignan, Président de Mountain Wilderness
"Nos coeurs ont remporté la partie !" se réjouit l'association de défense de l'environnement Mountain Wilderness. Le 25 novembre dernier, la commune de Chamrousse présentait en commission UTN de massif un projet de restructuration du Recoin, l’un des trois pôles de sa station de ski, avec Roche-Béranger et Bachat-Bouloud.

Mountain Wilderness relate la discussion en ces termes : "à la question directe que nous leur avons posé, les représentants de la station ont clairement répondu : « Chamrousse a un domaine skiable sous exploité par rapport à la clientèle. A terme, il sera nécessaire de renfoncer la liaison entre le Recoin et Roche-Béranger en intégrant les enjeux de mobilité durable, donc sans doute par télésiège. Mais il n’est pas question d’étendre le domaine skiable. »

L'association en conclut donc que le projet d'aménagement du secteur des Vans est abandonné.
Hélas, nous n'avons pu joindre Philippe Cordon, le maire de Chamrousse, pour avoir confirmation de cette déclaration. Aucun texte officiel n'en témoigne. 

Le vallon des Vans, c'est LE spot des randonneurs à ski grenoblois. Facilement accessible, sans danger ou presque, et offrant un point de vue sublime. 

Le secteur des Vans à Chamrousse en Isère
Le secteur des Vans à Chamrousse en Isère © chamrousse.com


Le 13 mars dernier, Moutain Wilderness et une vingtaine d'associations de défense de la nature avaient organisé une grande manifestation sur place contre le projet d'aménagement. Un "cri du coeur" pour sauvegarder cet espace sauvage, site protégé Natura 2000, à deux pas des remontées mécaniques. 

Reportage Françoise Guais et Dominique Semet 13 mars 2016
durée de la vidéo: 01 min 53
Le cri du coeur
Intervenants : Marie-Françoise Laval, association de défense des habitants et de l'environnement de Chamrousse, Fredi Meignan de Mountain Wilderness, Thomas Guiblain FRAPNA


Chamrousse avait lancé des pré-études de faisabilité l'hiver dernier. Menées par un cabinet parisien, CDC Biodiversité, justement spécialisé dans les mesures compensatoires. Les dites études seraient toujours en cours. Aucune décision ne semblait pouvoir être prise avant 2018. 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne stations de ski économie neige