Bannière résultats municipales

Municipales 2020 : de nombreux conseils municipaux mis en place dans l'Ain, le Rhône, l'Ardèche, la Loire et la Drôme

Les conseils municipaux élus au complet au premier tour des municipales, le 15 mars, entrent progressivement en fonction jusqu'au 2 mai pour élire les maires et les adjoints dans des conditions sanitaires renforcées.

Situation exceptionnelle, il aura fallu deux mois pour mettre en place les nouvelles équipes, contre cinq jours habituellement après leur élection, pour cause de crise sanitaire. Le mandat des maires sortants avait dû être prolongé.

La mise en place des exécutifs locaux répondait à une forte attente des élus, conduisant Edouard Philippe à accélérer le mouvement début mai en demandant un avis anticipé au conseil scientifique. Celui-ci a donné son feu vert tout en recommandant des règles sanitaires strictes.
Etape supplémentaire pour boucler le cycle électoral, le Premier ministre a annoncé la tenue du second tour le 28 juin, soulignant sa volonté que la vie municipale puisse "reprendre ses droits".
D'ici au 28 mai, "30.000 des 35.000 communes françaises auront un conseil municipal installé et un maire et des adjoints élus dans des conditions normales", s'est félicité le Premier ministre.

Des élus du premier tour piaffaient d'entrer en fonction, alors que d'autres, battus ou qui ne s'étaient pas représentés, ont été mobilisés pendant toute la période de confinement. Et dans certaines communes, la cohabitation entre élus et battus a créé des tensions.
L'installation des exécutifs concerne 30.143 communes où le conseil a été élu au complet. La plupart (95%) comptent moins de 30 élus.
    

30 communes de plus de 3500 habitants mettent en place leur nouveau conseil dans l'Ain

Dans ce département, le second tour des municipales se déroulera dans moins de 10% des communes, soit, plus précisément, quelques 39 890 électeurs de 36 communes. Depuis samedi 23 mai, ce sont les conseils municipaux de quelques 353 communes qui doivent progressivement se mettre en place. Une trentaine compte plus de 3500 habitants.
A Bourg-en-Bresse, cette séance "extraordinaire" s'est déroulée à Ainter-expo, dans environ 600 m2 de superficie. Les mesures de distanciations physiques ont été respectés à l'occasion de l'installation des 43 conseillers municipaux. Jean-François Debat (PS) a été réélu pour la 3ème fois consécutive, sans public mais en direct sur la chaine Youtube de la ville. La liste emmenée par le maire réélu a été élue avec 60.98% des suffrages le 15 mars dernier et détient 46 des 43 sièges. 12 adjoints au maire ont été proposés.
A Oyonnax, les élus ont opté pour une installation le lundi 25 mai, sans public.
Celle de la ville d'Ambérieu-en-Bugey se déroulera en revanche en public, le 28 mai prochain.
 

7 communes de plus de 3500 habitants concernées en Ardèche

A Bourg-Saint-Andéol, c'est Françoise Gonnet Tabardel (DVG) qui a été élue samedi 23 mai, en l'absence des élus de l'opposition. C'est la première maire de cette commune ardéchoise.
Sylvie Gaucher a été élue maire de Guilherand-Granges dès le samedi dans la salle Agora. 8 adjoints ont été installés et une réduction de 14% des indemnités des élus a été votée.
Au Teil, cette séance se déroulera le lundi 25 mai à 18h, et sera retransmise sur le site internet de la ville, depuis la salle Paul Avon. C'est Olivier Peverelli (PS) qui était arrivé en tête dès le premier tour et donc sera réélu.
A Privas, l'installation se déroulera le lundi 25 mai à 18h à l'espace Ouvèze. Michel Villa (DVD), devrait être à nouveau maire, ayant remporté le premier tour avec sa liste.
 

16 communes de plus de 3500 habitants concernées dans la Drôme

Le maire de Valence Nicolas Daragon (LR) a été réélu dès le samedi 23 mai. 
A Bourg-de-Peage, le Conseil se tiendra le lundi 25 mai à 18h30 à la maison des associations, devant un public très limité. Nathalie Nieson (LREM) devrait retrouver son siège de maire
A Saint-Vallier, Pierre Jouvet (PS) est devenu le nouveau maire lors d'une réunion organisée à la salle Désiré Valette. 
A Porte-les-Valence, l'installation du Conseil municipal est prévue le 25 mai. La liste emmenée par Geneviève Girard (DVD) avait rassemblé plus de 56% des votants. Elle va donc conserver son mandat. La séance se déroulera dans la salle George Brassens, avec un public limité
durée de la vidéo: 01 min 42
Valence : portrait de Monica Da Silva, écologiste convaincue, nouvelle élue

34 communes de plus de 3500 habitants concernées dans la Loire

Dans ce département, près de 300 communes ont élu leur équipe municipale dès le 15 mars dernier. 
A Roanne, le premier Conseil a réélu Yves Nicollin (LR) pour un 3eme mandat. 39 élus ont été rassemblés dans la salle du conseil municipal. 
A Roche-la-Molière, le maire sortant Eric Berlivet (UDI) a été réélu devant un Conseil sans public, mais retransmis sur internet
A Saint-Chamond, le maire sortant Hervé Reynaud (LR) retrouvera son fauteuil à l'occasion d'un Conseil organisé salle Aristide Briand, devant environ 100 personnes
A Villars, une centaine d'habitants peuvent assister le 28 mai à 19h à la ré-installation de Jordan Da Silva (DVD) dans son fauteuil de maire, au gymnase Louis Bernichon
A Montbrison, un Conseil se déroulera le 25 mai salle Guy-Poirieux. 45 personnes admises pour assister à l'installation de 33 élus. Le maire sortant Christophe Bazile (DVD) devrait entamer à cette occasion un nouveau mandat.
 

55 communes de plus de 3500 habitants réuniront un premier Conseil municipal avant le 28 mai dans le Rhône

A Amplepuis, le nouveau conseil municipal s'installera le mardi 26 mai à 19h3à salle Georges-Bourbon, a priori sans public. René Pontet (DVC) devrait retrouver son siège de maire
A Caluire-et-Cuire, Philippe Cochet (LR) a été réélu pour un 3è mandat samedi 23 mai, avec 34 voix sur 43. Il avait remporté le premier tour avec 51,91% des voix
A Decines-Charpieu, Laurence Fautra (LR) a été ré-élue maire dès samedi 23 mai, aux Halles de la municipalité. 
A Genas, un nouveau mandat pour Daniel Valéro (DVD) qui avait remporté l'élection dès le premier tour avec 69,37% des voix. L'installation du Conseil se déroulera le lundi 25 mai à l'Hôtel de Ville.
A Sainte-Foy, le Conseil municipal choisira son futur maire mardi 26 mai à 19h à l'Ellipse. Véronique Sarselli (LR) devrait retrouver son siège de maire, puisqu'elle avait remporté le premier tour avec 53,8% des voix.
A Saint-Priest, le Conseil sera retransmis sur internet lundi 25 mai à 19h, mais ne sera pas accessible au public. Gilles Gascon (LR) devrait y débuter un nouveau mandat
Tarare limitera le nombre de visiteurs, lundi 25 mai à 19h, lors de l'installation de son Conseil municipal à la salle Joseph-Triomphe. Bruno Peylachon (LR) y sera réélu. 
A Villefranche-sur-Saône, l'élection de Thomas Ravier (DVD) s'est déroulée samedi 23 mai dans la salle des échevins, avec 33 voix sur 39 votants. Sa liste avait remporté le premier tour avec 66,50% des voix.
 

A bulletins secrets

Le conseil scientifique a  recommandé des règles strictes. A titre dérogatoire, les conseils municipaux pourront se tenir dans un autre lieu qu'habituellement, y compris en dehors de la commune, pour permettre le respect des distances. Les maires sortants pourront décider du huis clos et les règles de quorum ont été aménagées pour limiter le nombre de personnes présentes.

L'élection de l'exécutif ayant lieu à bulletins secrets, la présence physique d'une partie des conseillers reste obligatoire, mais la réunion pourra se tenir si au moins un tiers des membres en exercice sont présents, chaque élu pouvant disposer de deux procurations.
    
Le conseil scientifique a également recommandé que cette première réunion se limite à l'installation des exécutifs municipaux.
Les conseils communautaires également élus au complet au premier tour dans 154 intercommunalités (communautés de communes...) se réuniront pour leur part au plus tard le 8 juin pour élire leurs exécutifs. Dans les 1.100 autres, les nouveaux conseils ne seront pas installés avant le second tour.
L'installation des conseillers élus au premier tour avait été reportée, ainsi que la tenue du second tour, prévu le 22 mars, en raison de la crise sanitaire
 

57 communes de plus de 3500 habitants organiseront un second tour le 28 juin, dans ces cinq départements

5 communes de l’Ain :
Belley / Ferney Voltaire / Jassans Riottier / Miribel / Saint Genis Pouilly

4 communes d’Ardèche :
Annonay / Aubenas / Tournon sur Rhône / Viviers

11 communes de la Drôme :
Beaumont-lès-Valence / Bourg-lès-Valence / Chabeuil / Crest / Die / Livron sur Drôme / Montélimar / Pierrelatte/ Romans sur Isère / Saint Donat sur l’Herbasse / Saint Rambert d’Albon

8 communes de la Loire :
Andrézieux-Bouthéon / Firminy / Pélussin / Rive de Gier / Saint-Etienne / Saint-Galmier / Saint-Romain le Puy / Veauche

29 communes du Rhône :
Brignais / Brindas / Bron / Charbonnières les Bains / Charly / Chassieu / Collonges au Mont d’Or / Condrieu / Craponne / Ecully / Francheville / Genay / Givors / Lentilly / Lyon et ses 9 arrondissements / Meyzieu / Mions / La Mulatière / Oullins / Pusignan / Saint Cyr au Mont d’or / Saint Didier au Mont d’or / Saint Fons / Saint Genis Laval / Sathonay Camp / Val d’Oingt / Vaulx en Velin / Vénissieux / Villeurbanne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter