Cet article date de plus de 5 ans

Nouvelle attaque de loup contre un troupeau de brebis à Chichilianne

Cinq brebis ont été retrouvées mortes, sept autres très gravement blessées dans une pâture située à l'entrée de ce petit village du Trièves. Une attaque attribuée au loup, comme celle de la semaine dernière dans le même hameau. 
Ce samedi matin vers 6 heures, une habitante a observé sans comprendre un troupeau de brebis tournant et courant dans sa pâture. Peu de temps après, cinq de ces bêtes étaient retrouvées mortes par leur propriétaire. Sept autres sont tellement abîmées qu'elles vont devoir être euthanasiées.



Cette deuxième attaque dans une pâture située tout près des habitations suscite une vive inquiétude chez le maire de la petite commune de Chihilianne. Yann Souriau craint aujourd'hui pour la sécurité de ses administrés. Pour lui, cette fois, comme la semaine dernière, la responsabilité des trois loups qui rodent aux alentours depuis plusieurs mois ne fait aucun doute. 

Moi je voudrais que des chasseurs viennent traquer et tuer ces trois loups sans avoir à passer par un imbroglio administratif .


 


Représentant du Plan Loup pour les maires de l'Isère, le maire de Chichilianne est bien placé pour savoir que les textes interdisent de tirer sur les loups. Selon lui les pouvoirs publics banalisent les massacres de brebis et refusent de prendre des mesures qui relèvent, dans ce cas précis, de "l'urgence de sécurité civile".

reportage de Françoise Guais et Cédric Picaud

durée de la vidéo: 01 min 43
ATTAQUE LOUP CHICHILIANNE


Après l'attaque du week-end dernier déjà, il défendait l'idée de mettre en place "une pression de chasse" efficace sur le loup en lui tirant dessus, afin de le chasser des territoires où vit l'homme pour le cantonner dans des secteurs où il n'y a pas d'activités humaines.
 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup