• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ouverture d'une école de la deuxième chance à Grenoble

© France 3
© France 3

Vidéos. Initialement située à Echirolles, l'école de la deuxième chance (E2C) a déménagé. Elle est désormais à Grenoble, dans le quartier de l'Arlequin. L'enseignement repose sur l'alternance et permet à des jeunes de renouer avec les études lorsqu'ils ont quitté le circuit scolaire trop tôt. 

Par Ana Koroloff

Outre celle de Grenoble, l'Isère dispose de deux autres écoles, à Voiron et à Vienne. Ces écoles offrent une nouvelle chance aux 150 000 jeunes qui sortent du système scolaire chaque année sans diplôme en poche.

Depuis 1997 et la toute première E2C à Marseille, un réseau s'est constitué. Il compte plus de 100 sites en France, DOM-TOM compris. Lorsqu'elle crée les écoles de la deuxième chance, Edith Cresson, présidente du réseau, souhaite aider à l'intégration professionnelle et sociale durable des jeunes sortis du système éducatif.

Edith Cresson

L'E2C, pour qui, pour quoi?


L'E2C est une école mais une différente. Elle accueille de jeunes adultes sortis depuis au moins deux ans du système scolaire, sans diplôme ni qualification, qui ont décidé de "retourner à l’école". Ils ont entre 18 et 25 ans (parfois 30 ans s'ils touchent le RMI).

L'enseignement est basé sur l'alternance. L’Ecole de la Deuxième Chance offre une formation de 9 mois à 1 an. Objectif, parvenir à la maîtrise des savoirs de base (lire, écrire, compter, notions d’informatique, notions d’une langue étrangère).

L'école dispense un enseignement en français, mathématiques, informatique, assuré sous forme individualisée. Chaque élève progresse selon son niveau avec l'appui des enseignants.

Les stages en entreprise sont nombreux et systématiques. Ils constituent la moitié du temps passé à l'E2C et visent à étayer le projet professionnel. Ce sont d'abord des stages de découverte de l'entreprise et des métiers, puis progressivement des stages de formation professionnelle.

Ecole de la 2ème chance Grenoble




Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus