Pas de policiers municipaux à la fête des Tuiles à Grenoble

La vingtaine de policiers municipaux de Grenoble qui devaient être présents à la fête des Tuiles ce samedi 6 juin ne prendront pas leur service : une grève a été votée ce vendredi. En cause : le futur planning des agents.

Les policiers municipaux de Grenoble seront en grève demain, jour de la fête des Tuiles : c'est ce qu'a annoncé FO dans un communiqué. Le syndicat a voté la grève ce jeudi 5 juin en début d'après-midi.

Au coeur du conflit : le nouveau planning des agents. Les policiers municipaux devraient dorénavant prendre leur poste à 7 heures au lieu de 8 pour s'occuper de la circulation et surveiller les collèges. Un horaire trop contraignant pour eux, et surtout "ces nouvelles tâches ne sont pas justifiées, indique Véronique Clerc, secrétaire générale adjointe de FO Grenoble. Si on en est arrivé là, c'est qu'il y a un problème de communication", explique Véronique Clerc. Elle déplore une contradiction entre la politique affichée de la Ville de mettre en place une police de proximité alors que celle-ci donne des "missions sécuritaires".

Un préavis de grève reconductible avait déjà été déposé il y quelques jours pour ce week end, mais le syndicat avait déclaré être prêt à le lever si le dialogue aboutissait. La direction a consenti à repousser le vote du nouveau règlement intérieur, lui aussi très contesté, à l'automne prochain, mais elle reste ferme sur les plannings.

Les agents se rassembleront ce samedi à 9 heures devant le parvis de l'hôtel de Ville.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité