Pluies d'orage sur l'Isère : des dizaines de maisons inondées à Panissage et dans le pays voironnais

Nouvelle nuit d'orages sur l'Isère. Le secteur de Voiron a été le plus fortement touché ainsi que la commune de Panissage, plus au nord. Les pompiers dénombrent plus de 60 interventions mais aucune victime à déplorer. Une route, la D17 est toujours coupée entre Panissage et La-Tour-du-Pin.

De fortes pluies d'orage se sont de nouveau abattues sur l'Isère,dans la nuit de vendredi à samedi 26 juillet. C'est le pays voironnais qui a été le plus touché avec près de soixante interventions des pompiers, à partir de 23 heures et jusqu'au petit matin. Heureusement, il n'y a aucune victime mais des dizaines de caves ou de garages de maisons inondées. Plusieurs entreprises ont également été touchées.

Mais c'est sur la commune de Panissage que les dégâts sont les plus importants : la ligne SNCF Grenoble / Lyon a été coupée une bonne partie de la nuit. Une petite coulée de boue et de rochers sur la voie rendait toute circulation impossible. Elle a été rétablie peu avant 7 heures, ce samedi matin, mais le passage des trains se fait toujours à vitesse réduite.

En revanche, la circulation est toujours coupée sur la nationale 17 en direction de La-Tour-du-PIn. L'eau a raviné sous la chaussée, rendue particulièrement fragile. Il est donc impossible de l'emprunter jusqu'à nouvel ordre.

Gonflé par les pluies torrentielles, les ruisseaux de Tuilière et de la Roche ont démesurément gonflé avant de se jeter dans le Bourbre. Une vingtaine de maisons ont été inondées dans le secteur du Murinais et huit personnes ont été mises en sécurité au premier étage. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité