• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les pneus hiver bientôt obligatoires sur les routes de montagne ?

Un décret pourrait entrer en vigueur dès l'hiver prochain pour obliger les automobilistes à s'équiper de dispositifs hivernaux en zone de montagne. / © J-L. Flémal/MAXPPP
Un décret pourrait entrer en vigueur dès l'hiver prochain pour obliger les automobilistes à s'équiper de dispositifs hivernaux en zone de montagne. / © J-L. Flémal/MAXPPP

Les automobilistes devraient être obligés de s'équiper de pneus neige ou de chaînes dès le 1er novembre 2019 pour circuler sur les routes de montagne. Edouard Philippe a présenté devant le Conseil national de la Montagne le 12 octobre dans le Puy-de-Dôme, un projet de décret qui va dans ce sens.
 

Par Yann Fournier-Passard

Pneus neige ou chaînes à neige : dès novembre 2019, quand vous voudrez emprunter les routes de montagne, vous devrez vous équiper de dispositifs hivernaux sous peine d’une amende de 135 euros.

Un projet de décret présenté par le Premier ministre Edouard Philippe vendredi 12 octobre a été validé par le Conseil National de la Montagne, réuni dans le Puy-de-Dôme. Les élus de montagne réclamaient depuis longtemps cette mesure pour assurer la sécurité et la fluidité de la circulation sur les routes en cas d’intempéries hivernales. La Suède, l’Estonie, la Slovénie et la Roumanie ont déjà adopté une mesure équivalente.

Le décret découle de l’article 27 de la loi Montagne 2 de 2016, qui dispose que les préfets peuvent obliger des véhicules à être équipés de dispositifs hivernaux. Le gouvernement propose l’obligation dès le 1er novembre 2019 de se munir de pneus neige ou de chaînes à neige pour les véhicules légers ; les autocars et les poids lourds n’auraient, eux, que l’obligation de s'équiper de chaînes à neige.
 

Pour les poids lourds et autocars, seulement des chaînes à neige ?



C’est ce dernier point qui fâche les élus du Conseil national de la Montagne, bien qu’ils aient approuvé le décret dans sa globalité. Si Joël Giraud, député des Hautes-Alpes et président de l’instance, se réjouit de voir « se concrétiser une mesure importante », il émet une réserve sur la différenciation des véhicules de plus de 3,5 tonnes. Il réclame qu’ils aient également l’obligation de s’équiper de pneus neige. Pour les élus, ce sont ces poids lourds qui se retrouvent souvent surpris par les intempéries et peuvent causer d’importants blocages sur les routes montagneuses.

Le projet de décret est donc renvoyé aux ministères de l’Intérieur et de la Transition énergétique et solidaire. L’arbitrage final reviendra, quoiqu’il advienne, au Premier ministre. Les préfets devront par la suite consulter les comités des différents massifs (en métropole : les Alpes, le Massif central, les Vosges, le Jura, les Pyrénées et la Corse) pour délimiter les communes et zones concernées.

En France, seuls 10% des véhicules seraient équipés de pneus neige selon le député de Haute-Savoie Martial Saddier.

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus