• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Polignac : une dictée d'Alphonse Daudet pour faire vivre l'occitan

Antonia, à gauche, n'a pas fait un sans-faute, mais presque ! / © Gérard Rivollier
Antonia, à gauche, n'a pas fait un sans-faute, mais presque ! / © Gérard Rivollier

À Polignac en Haute-Loire, une vingtaine d'enfants et d'adultes ont participé hier samedi à la traditionnelle dictée occitane, proposée dans plusieurs villes et villages, en France et en Espagne, depuis 1998. L'occasion de faire vivre cette langue enseignée dans les « calendreta ».

Par A.R. avec Gérard Rivollier

L'Auvergne compte trois "calendreta", des écoles bilingues en occitan et français. Elles sont situées au Puy-en-Velay, à Lavaudieu ainsi qu'à Aurillac, et rassemblent au total une soixantaine d'élèves. La dernière à avoir ouvert ses portes dans la région est celle de Lavaudieu, inaugurée à la rentrée scolaire 2015. 

Chaque année, une dictée en occitan est organisée, afin de rassembler les amateurs de cette langue qui existe depuis le IXe siècle.

Avant l'épreuve, les grands ont un petit moment pour « réviser », et relire l’extrait des trois messes basses d’Alphonse Daudet, traduit en occitan.

Les enfants, eux, attaquent directement  la dictée sous l’oeil vigilant de leur professeur. Et pour ceux qui se sont mis à l'occitan dès la maternelle, la dictée est un jeu, plus facile parfois que pour les adultes !

Polignac : une dictée pour faire vivre l'occitan
Equipe : RIVOLLIER Gérard, BROT-MONNIER, BONNETOT Sébastien. Intervenants : Antonia et Soledad, élèves de la Calendreta Velava du Puy ; Robert Ronze, agriculteur; Hervé Quesnel, Institut d'Etudes Occitanes.  - France 3 Auvergne  - France 3 Auvergne

 

Sur le même sujet

Vacances : cet été Clermont à la côte

Les + Lus