Pont d’Alleyras (Haute-Loire) : la route et la voie ferrée bientôt rouvertes ?

Après les éboulements de mars et avril derniers, la route entre Alleyras et Saint-Didier-d’Allier, en Haute-Loire, et la voie ferrée des Cévennes (Paris/Clermont/Nîmes) dans la vallée de l’Allier devraient être rendues à la circulation avant la fin de l’année.

Le 23 mars dernier, puis le 28 avril, deux éboulements se sont produits sur la commune d’Alleyras en Haute-Loire. De gros blocs de granit sont tombés sur la petite route départementale (RD 40) reliant Pont d’Alleyras à Saint-Didier-d’Allier, route touristique empruntée notamment par les motards et les cyclistes à la belle saison. Ces éboulements ont également provoqué la coupure la ligne ferroviaire des Cévennes qui sinue le long de l’Allier dans ces magnifiques gorges sauvages.

Les rochers se sont détachés d’un terrain que la fondation WWF France (branche du fonds mondial pour la nature) avait acquis il y a quelques années à proximité du barrage hydro-électrique de Poutès, haut-lieu du combat pour la défense du saumon sauvage. Depuis le printemps, cette association, le Département (responsable de la voirie départementale) et la SNCF se renvoyaient la balle concernant la responsabilité de l’incident (qui par chance n’a pas fait de blessé) et rien ne bougeait sur le terrain.


Réouverture de la route en novembre et de la voie ferrée en décembre

Pendant ce temps, les riverains dénonçaient les conséquences sur les commerces et sur l’ensemble de l’activité économique dans cette vallée où circulent notamment un train touristique en été, des trains de frêt (transport de bois depuis Langeac) et aussi le fameux "Cévenol" qui relie chaque jour Paris à Nîmes via Clermont-Ferrand et le Haut-Allier. Devant le manque de réactivité des autorités, ils avaient même organisé un "happening citoyen" très suivi en gare de Pont d’Alleyras, le 5 août dernier. Aujourd’hui, ils sont un peu rassurés après l’annonce d’un calendrier pour la remise en état du site.

Les travaux de purge, de sécurisation et de déblaiement des rochers devraient commencer le 5 octobre. Le Département a lancé les appels d’offre pour trouver les entreprises compétentes. Sous l’égide de la Préfecture de Haute-Loire, un accord a été conclu entre WWF, le Conseil départemental et la SNCF pour lancer ces travaux et les financer à titre provisoire, sans attendre les expertises et sans doute aussi le résultat des actions en justice qui suivront pour déterminer qui devra payer la facture au final ! 

La Préfecture de Haute-Loire a fait savoir que "compte tenu de la difficulté des travaux, la route départementale RD 40 devrait être rouverte à la circulation à la mi-novembre et la voie ferrée à la fin du mois de décembre".


Scepticisme des riverains et colère des cheminots CGT

"Il était raisonnablement impossible d’aller plus vite", tente d’expliquer le président du Conseil départemental de Haute-Loire, Jean-Pierre Marcon, évoquant des questions de sécurité notamment car il va falloir purger tout un pan de rochers qui domine la route et la ligne ferroviaire. Les habitants d’Alleyras sont certes satisfaits d’avoir enfin un calendrier de travaux mais ils restent dubitatifs. Avec l’arrivée de la mauvaise saison, ce calendrier sera-t-il tenu ? Les entreprises attaqueront-elles le chantier début octobre comme prévu, se demandent-ils ? Et puis aussi une question fondamentale : pourquoi avoir attendu plusieurs mois  avant de prendre le problème à bras le corps ?

Dans un communiqué, le syndicat CGT des Cheminots de Haute-Loire va même plus loin en dénonçant "une situation qui n’a que trop duré" et en demandant le rétablissement de la ligne SNCF et le commencement des travaux en septembre ! "Cet incident n’aurait pas été traité de la même façon si nous étions sur Paris-Lyon-Marseille" relève à juste titre le syndicat des cheminots !

Reportage : Gérard Rivollier, Elodie Monnier.\ Intervenants : Jean-Pierre Marcon (Président Conseil Départemental de Haute-Loire), Marc Gouttebroze (Collectif des usagers des transports du Haut-Allier), Didier Dufix (Riverain RD 40)