"Potins d'Angèle" : quand la classe politique pousse la chansonnette...

La classe politique était au rendez-vous hier soir à l'Odéon pour célébrer l'anniversaire des "Potins d'Angèle", l'hebdomadaire satirique créé il y a dix ans par un  journaliste lyonnais Gérard Angel. De Laurent Wauquiez à Gérard Collomb, ils étaient tous là pour pousser la chansonnette. 

Pour ceux qui ne connaissent pas "Les Potins d'Angèle", disons pour résumer qu'il est le poil à gratter de la classe politique régionale. L'hebdomadaire satirique, d'une douzaine de pages, colporte volontiers les ragots et brocarde les élus de tous bords avec une verve ironique et une plume acerbe. Il revendique chaque jeudi, jour de parution,1200 abonnés et distribue de 500 à 1000 exemplaires en kiosque. Gérard Angèle, un ancien journaliste du Progrès, ne se prive pas de critiquer avec délectation les politiques qui dépensent l'argent du contribuable sans compter et font fi du simple citoyen.  

Ils étaient venus célébrer nombreux le dixième anniversaire des "Potins d'Angèle", hier soir à l'Odéon. La classe politique n'aurait voulu manquer l'événement pour rien au monde. Les élus régulièrement pris pour cible, de J. J. Queyranne, président sortant du Conseil Régional à Laurent Wauquiez, député de Haute-Loire sans oublier Gérard Collomb, sénateur maire de Lyon, ont pu monter sur scène pour ironiser à leur tour. Ils avaient 4 minutes pour le faire. Un exercice de chansonnier dont nous vous livrons ici quelques extraits :