• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Près de Genève, une école adaptée aux enfants surdoués ouvrira bientôt

L'école se trouve dans une maison, à Veyrier
L'école se trouve dans une maison, à Veyrier

Dans le canton de Genève, une école pour surdoués ouvrira bientôt. Ici, les enfants à haut potentiel, mal adaptés à la pédagogie traditionnelle, pourront suivre leur propre rythme.

Par Quentin Vasseur

Précisons-le tout de suite: grandir en tant qu'enfant surdoué n'a rien d'une partie de plaisir. "Ce n'est pas si bien que ça si votre enfant a de la peine à s'adapter à l'environnement dans lequel il évolue, au niveau scolaire ou au niveau social, explique Sylvia Lehmann, cofondatrice de l'école Athéna, et le dénominateur commun pour ceux qui sont dans cette catégorie-là, c'est la souffrance, le rejet, et puis la difficulté à trouver sa place dans le système, dans la société, dans l'apprentisage."

D'où l'idée d'un apprentissage adapté. C'est l'une des raisons pour laquelle Sylvia et son mari Jean-Luc Dutoit ont créé cette école pour surdoués dans une maison. Eux-mêmes connaissent bien cette situation, car leurs dix enfants ont grandi avec QI élevé. 

Et lorsque se pose la question de l'avenir professionnel, ce n'est pas ce haut potentiel qui doit prédominer, mais l'envie de l'enfant. "On va pas tous les prendre pour les faire ingénieur chez IBM", affirme Jean-Luc Dutoit, "ce qu'on veut c'est que les enfants arrivent au niveau où ils doivent arriver, mais surtout qu'ils y arrivent en choisissant leur carrière et ce qu'ils vont faire dans leur vie".

Reportage de Serge Worreth, Maxence Régnault et Azédine Kebabti
Une école pour enfants surdoués
Intervenants: Sylvia Lehmann, Co-fondatrice de l'école Athéna; Jean-Luc Dutoit, Co-fondateur de l'école Athéna; Karine Puybre, institutrice

Qui dit enseigner à des élèves surdoués dit aussi enseigner autrement. Pour Karine Puybre, toute la pédagogie s'en trouve bouleversée. A ces enfants, qui en savent parfois plus long qu'elle, elle a de nombreuses choses à apprendre, et elle leur dit: "Moi je vais peut-être te guider sur l'organisation de ton travail, sur ta manière de travailler, je vais te guider sur les efforts à faire, je vais répondre à tes questions, mais toi tu as ces connaissances-là. Moi je te la structure, toi tu la donnes, et tu en fais profiter non seulement ma culture personnelle, mais tu fais aussi profiter tes camarades de la classe." Un échange dans les deux sens, qui permet aux enfants de grandir à leur rythme.

Cet enseignement, qui s'adresse aux petits Français comme aux petits Suisses, n'est tout de même pas sans prix, à 14.000 euros la scolarité. 

Sur le même sujet

Valence (Drôme) : une explosion dans un appartement fait un mort et un blessé léger

Les + Lus