• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

André Chassaigne : « Il n’y a pas d’animosité avec les Insoumis »

Le député auvergnat, André Chassaigne a annoncé la formation d'un groupe communiste indépendant à l'Assemblée nationale. / © DOMINIQUE FAGET / AFP
Le député auvergnat, André Chassaigne a annoncé la formation d'un groupe communiste indépendant à l'Assemblée nationale. / © DOMINIQUE FAGET / AFP

Le député communiste de la 5ème circonscription du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, a annoncé la formation d’un groupe communiste à l’Assemblée nationale, indépendant des Insoumis de Jean-Luc Mélenchon. Pour l’élu auvergnat, l’existence de deux groupes sera plus efficace. 

Par Virginie Cooke

André Chassaigne qui vient d’être réélu député de la 5ème circonscription du Puy-de-Dôme a annoncé la formation d’un groupe communiste à l’Assemblée nationale qui sera indépendant des Insoumis conduits par Jean-Luc Mélenchon. Le groupe sera constitué de 11 élus du parti communiste et de 4 élus d’Outre-mer.

Pour le député auvergnat, l’existence de deux groupes sera plus efficace : «  Ce que l’on essaye de construire aujourd’hui, bien évidement c’est deux groupes parce que l’on pense que c’est comme cela, dans la diversité, que nous seront les plus efficaces » a-t-il déclaré.

André Chassaigne a assuré qu’il n’existait pas de tensions avec les Insoumis de Jean-Luc Melenchon et qu’ils travailleraient main dans la main : «   Notre objectif à nous, c’est que les députés communistes puissent travailler avec les Insoumis, que nous créons un espace, un lieu d’échange, un lieu de collaboration pour être plus efficace dans les combats que nous aurons à mener ensemble". 

André Chassaigne assure qu'il n'y a pas d'animosité avec les Insoumis de Jean-Luc Mélenchon
Le député communiste du Puy-de-dôme s'est exprimé sur sa future collaboration avec les Insoumis de Jean-Luc Mélenchon.  - Brigitte Cante et Laurent Pastural


Il ajoute : «  Avec les Insoumis, il n’y a pas d’animosité mais ma priorité en ce qui me concerne sera d’animer le groupe de la gauche démocrate et républicaine sous une forme ou sous une autre parce que l’on n’a pas encore décidé de la présidence. Je suis très attaché à ça, ç la répartition des temps de parole, à travailler avec les députés d’Outre-mer, je me mets à leur service. Mais cela n’empêchera pas que par ailleurs on puisse travailler bien sûr avec les Insoumis ».



Sur le même sujet

Jean-Claude Daurat, président de la communauté de commune Ambert - Livradois Forez

Les + Lus