• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Cervolix. A Issoire (Puy-de-Dôme) le ciel est une fête

A Issoire, près de Clermont-Ferrand, c'est sur l'aérodrome du Broc que les amoureux d'objets volants plus ou moins identifiés se retrouvent, deux jours durant. Samedi 15 septembre, dès l'ouverture du site de Cervolix, les montgolfières ont, doucement mais sûrement, pris leur envol pour donner le coup d'envoi de cette grande fête céleste. / © Alain Viel
A Issoire, près de Clermont-Ferrand, c'est sur l'aérodrome du Broc que les amoureux d'objets volants plus ou moins identifiés se retrouvent, deux jours durant. Samedi 15 septembre, dès l'ouverture du site de Cervolix, les montgolfières ont, doucement mais sûrement, pris leur envol pour donner le coup d'envoi de cette grande fête céleste. / © Alain Viel

Sur l'aérodrome d'Issoire, près de Clermont-Ferrand, Cervolix est de retour. Samedi 15 septembre, le meeting aérien a fait son come-back dans le Puy-de-Dôme. Pendant 2 jours, avions, hélicoptères, drones, cerfs-volants et même la Patrouille de France seront de la fête.
 

Par K.T.

Certains l'avaient enterré prématurément ! Cervolix, le festival aérien est bien vivant. S'il a raté son grand retour en 2017 (pour des raisons de sécurité liées à l'accueil du public sur le plateau de Gergovie), le voilà à nouveau dans le Puy-de-Dôme. A Issoire, c'est sur l'aérodrome du Broc que les amoureux d'objets volants plus ou moins identifiés se retrouvent, deux jours durant. Samedi 15 septembre, dès l'ouverture du site, les montgolfières ont, doucement mais sûrement, pris leur envol pour donner le coup d'envoi de cette grande fête céleste.
A Issoire, près de Clermont-Ferrand, les montgolfières ont donné le coup d'envoi de deux jours de festivités dans les airs. / © A. Viel
A Issoire, près de Clermont-Ferrand, les montgolfières ont donné le coup d'envoi de deux jours de festivités dans les airs. / © A. Viel
Tout ce qui vole a rendez-vous ici, du plus gros au plus petit aéronef comme ces maquettes, présentées par le club d’aéromodélisme de Gerzat. C’est en voisin que Pierre Vassas a fait le déplacement à Issoire pour partager sa passion. Originaire de Saint-Flour, cet ancien militaire de carrière pilote un modèle réduit d’hélicoptère Hugue 300. « Cela demande beaucoup de concentration, de patience et de maîtrise », confie-t-il. 
A Issoire, près de Clermont-Ferrand, pendant Cervolix, les passionnés d'aéromodélisme en prendront plein les yeux. Pierre Vassas et son Hugue 300 participent à la fête. / © K. Tir / France 3 Auvergne
A Issoire, près de Clermont-Ferrand, pendant Cervolix, les passionnés d'aéromodélisme en prendront plein les yeux. Pierre Vassas et son Hugue 300 participent à la fête. / © K. Tir / France 3 Auvergne

L’aéromodélisme, Pierre est tombé dedans quand il avait l’âge de 12 ans, dans les années 60. Propriétaire d’une dizaine d’appareils, il reconnait que c’est en club que son apprentissage a véritablement commencé : « Tout seul, on prend souvent de mauvaises habitudes dont on a du mal à se débarrasser. Dans un club, les pilotes expérimentés sont là pour vous accompagner. C’est indispensable ». Piloter ces joujoux semble un jeu d’enfant. Il n’en est rien.
Durant ces deux jours, les organisateurs de Cervolix attendent 30 000 visiteurs. Et pour que la fête se déroule dans les meilleurs conditions, de nombreux bénévoles ont donné un coup de main. Parmi eux : Alain Viel. Cet ancien pilote d’ATR à la Direction générale de l’aviation civile a fait ses débuts de pilote à l’aéroclub d’Issoire dans les années 60. C’est ici, en 1968, qu’il fera connaissance de Jacques Brel avec qui il nouera des relations amicales. « Il avait acheté un Wassmer 421 à Issoire. Je me souviens des soirées passées avec lui au café Le Français d’Issoire et ailleurs… », raconte-t-il. Aujourd’hui encore, c’est la même passion de l’aviation qui anime ce bénévole, toujours prêt à répondre aux nombreuses questions du public sur les avions présents à ce grand rassemblement aérien.

Depuis 12 heures, samedi, le public assiste à un show ininterrompu.Un meeting marqué par la présence de la Patrouille de France qui a soulevé l'enthousiasme du public.
La Patrouille de France a fait son show, samedi 15 septembre, en début d'après-midi, à Issoire, dans le Puy-de-Dôme. / © K. Tir / France 3 Auvergne
La Patrouille de France a fait son show, samedi 15 septembre, en début d'après-midi, à Issoire, dans le Puy-de-Dôme. / © K. Tir / France 3 Auvergne
 
Pour sa première journée, Cervolix a attiré 15 000 personnes. Dimanche 16 septembre, les organisateurs attendent encore de nombreux visiteurs qui, à l'exception de la démonstration de la Patrouille de France, pourront assister au même programme. A noter la prestation très attendue, dimanche 16 septembre, de l'Airbus A400M Atlas. Encore du beau spectacle en perspective.

Sur le même sujet

Dimanche en Politique - La table de Vailhac

Les + Lus