Cet article date de plus de 5 ans

Chamalières : grève massive des employés municipaux (MàJ)

La vénérable cité de Chamalières est secouée par un conflit social. Les employés municipaux se sont mis massivement en grève jeudi, reprochant au maire Louis Giscard d'Estaing (UDI) son manque de présence, son manque d'écoute et une gestion approximative du personnel.
De mémoire de Chamaliérois, on n'avait jamais vu ça : 240 employés municipaux ont manifesté bruyamment dans les rue de la ville jeudi matin. Deux-cent quarante personnes, c'est plus de la moitié des effectifs. Leurs principales revendications ? Ils reprochent au maire, Louis Giscard d'Estaing (UDI), un manque de respect et une mauvaise gestion des services.

Les grévistes se rebellent aussi contre le régime indemnitaire, c'est-à-dire celui des primes, qu'ils trouvent confus. Louis Giscard D'Estaing assure pourtant maintenir un dialogue social permanent en recevant régulièrement les responsables syndicaux. 

Quelle est donc l'origine du problème ? Il s'agirait surtout, selon Louis Giscard d'Estaing, de la baisse des dotations de l'Etat. "Comme tous les maires de France, je suis confronté à la difficulté de conserver un service de qualité et de gérer une ville en faisant attention à ce que les dérives budgétaires n'entraînent pas une conséquence qui serait, par exemple, ce que nous avons toujours refusé ici, une augmentation fiscale."

Louis Giscard d'Estaing est-il un mauvais maire ? Il s'en défend en mettant en avant la baisse de 30 % de l'endettement de la ville sans augmentation des impôts.

Finalement, la grève s'est terminée en milieu de journée. Les employés municipaux ont en effet eu l'assurance de la mise en place d'un calendrier de réunions pour le CHSCT et de la refonte du régime indemnitaire.
durée de la vidéo: 01 min 33
Grève des employés municipaux à Chamalières.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social politique manifestation