24 heures du Mans. Le pilote du Puy-de-Dôme Nathanaël Berthon avec Rebellion Racing

Le pilote du Puy-de-Dôme Nathanaël Berthon va piloter la Rebellion n°3 en LMP1. / © @RebellionRacing
Le pilote du Puy-de-Dôme Nathanaël Berthon va piloter la Rebellion n°3 en LMP1. / © @RebellionRacing

Nathanaël Berthon va rejoindre l’écurie suisse. Il pilotera la Rebellion n°3 dès la prochaine manche du championnat du monde d’endurance à Sebring en Floride, en mars prochain.
 

Par SM

Rebellion Racing a donc enrôlé Nathanaël Berthon pour boucler la saison 2018/2019, mais aussi en prévision de la suivante. Le pilote auvergnat, qui s’est engagé avec l’écurie suisse, évoluera en LMP1 (la catégorie reine) sur le championnat du monde d’endurance dès la prochaine manche, qui aura lieu du 13 au 15 mars à Sebring aux Etats-Unis, et participera aux deux prochaines éditions des 24 Heures du Mans. Il sera au volant de la R13 n°3.

"C'est officiel! Très heureux de vous annoncer mon engagement en LMP1 avec Rebellion Racing en 2019 et 2020! Merci à la famille de Rebellion Racing de m'accueillir et de m'accorder sa confiance ! " a réagit Nathanaël Berthon dans un tweet, faisant part de son "extrême motivation".
 

Nathanaël Berthon est né à Beaumont. Il a fait ses débuts en karting, avant d’évoluer notamment en GP2. « Habitué à l’Endurance depuis plusieurs années, notamment avec Panis-Barthez Compétition dans la catégorie LMP2 de l’ELMS, il s’est tourné vers le WTCR l’an dernier et fait son retour en LMP1 pour 2019. Âgé de 29 ans, il compte cinq participations consécutives aux 24 Heures du Mans, toutes dans la catégorie LMP2, avec pour meilleur résultat au classement général la neuvième place décrochée en 2018 avec DragonSpeed », rappelle le site motorsport.com.

 

Sur le même sujet

Saint-Etienne : des familles roumaines en grande difficulté

Les + Lus