A Clermont-Ferrand, il crée un appli de rencontres amicales entre personnes handicapées et valides

Publié le

Mettre en relation des personnes en situation de handicap et des valides pour des sorties, c’est le but de l’application HandiOui imaginée par un jeune entrepreneur. Elle est en cours de création à Clermont-Ferrand. Un premier événement est prévu ce lundi 4 juillet dans la capitale auvergnate.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Guillaume Vachias est un jeune chef d'entreprise de Clermont-Ferrand. Graphiste et designer, il est en train de développer une application, HandiOui, afin de créer des liens entre valides et handicapés. Lui-même souffre d’une infirmité motrice cérébrale mais il ne manque pas d’idées. Il explique :  « Le principe de l’application est une mise en relation d’une personne valide et une personne handicapée pour partager une activité de divertissement, bar, restaurant, escape game, piscine, sport…Je me suis demandé quel projet pourrait rallier mon métier dans le graphisme et le digital avec les difficultés que je rencontre ». Le développement de l’application nécessite un gros travail : « Je me suis rendu compte dès le début qu’un travail énorme m’attendait. On a dû faire des interviews avec des personnes handicapées et des valides pour voir si elles voudraient sortir ensemble ».

Un premier événement programmé

Il poursuit : « On planche sur un appli. On travaille en ce moment avec une UX designer qui crée des designs. On a conçu un doodle pour un événement test qui a lieu le lundi 4 juillet, un escape game grandeur nature, et d’autres événements suivront ». Un second événement est programmé le 21 juillet à la Bamboche, à Clermont-Ferrand. Guillaume croit dur comme fer à son idée : « La force du projet est de faire se rassembler des handicapés et des personnes valides. Ce public a encore du mal aujourd’hui à faire des activités ensemble ».

Des financements attendus

Il poursuit : « On n’a pas tout à fait défini le business model. Mais je pense que l’application sera gratuite pour les handicapés et les valides. On fera payer les partenaires et il y aura des financements par la publicité. Nous avons besoin de personnes qui croient au projet et qui puissent investir ou nous aider. On est en train de monter des dossiers de financement ». L’application HandiOui se veut avant tout un moyen de contribuer à l’inclusion et à la mixité. « Cela permet aussi de lutter contre les préjugés et d’éviter l’isolement des personnes en situation de handicap » rappelle Guillaume. Pour l’escape game du 4 juillet, les inscriptions sont déjà ouvertes. Guillaume remue ciel et terre pour attirer des participants. Il n’a pas hésité à contacter Théo Curin, le très médiatique athlète handisport, afin qu’il participe à l’événement. L’inscription coûte 15 euros peut se faire via une page Facebook, par mail en écrivant à contact@handioui.fr ou en téléphonant au 06 33 36 48 88.