Clermont-Ferrand : la belle leçon de courage de Guillaume, handicapé, devenu chef d’entreprise

A Clermont-Ferrand, Guillaume Vachias est un chef d’entreprise qui force le respect. Il a su dépasser son handicap pour créer sa société, une agence de graphisme. Guillaume créations va bientôt fêter ses 5 ans.
 

Guillaume Vachias est un jeune chef d'entreprise qui surmonte son handicap pour exercer son métier de graphiste.
Guillaume Vachias est un jeune chef d'entreprise qui surmonte son handicap pour exercer son métier de graphiste. © Léa Breuil / FTV
A 28 ans Guillaume Vachias est déjà chef d’entreprise depuis 5 ans. Il a créé une agence de graphisme, Guillaume créations, avec une volonté de fer. Malgré son handicap moteur, rien ne le freine pour exercer son métier de graphiste. Installé à Turing 22, un espace de coworking situé à La Pardieu, Guillaume innove chaque jour pour améliorer l'image des entreprises et des clients qui lui font confiance. Il a appris à vivre avec ses troubles moteurs et ses problèmes d'élocution. Un handicap de naissance qui ne la jamais découragé dans la poursuite de ses études et aujourd'hui dans son travail. Guillaume explique : « Ca me demande plus d’efforts, peut-être plus de concentration, mais on est une agence qui doit tenir des délais, des plannings. J’ai envie de prouver tout le temps que mon handicap n’empêche rien. Je vois des clients, je rencontre beaucoup de monde en réseau. J’ai une personne qui est en appui avec moi pour m’accompagner et du coup ça n’empêche rien ».

Il dégage quelque chose d’extraordinaire

Une agence de communication fait régulièrement appel à ses services pour mettre en valeur les sites web de ses clients. Sébastien Le, gérant de l'agence de communication, souligne : « Quand on l’a rencontré, la difficulté n’était pas de travailler avec Guillaume, qui est en situation de handicap mais c’était plutôt de savoir s’il avait les compétences pour assurer la prestation vis-à-vis de nos clients. Ca s’est extrêmement bien passé, il n’y a pas de problème de délai ni de compréhension. Techniquement, il est fort. Ce qui m’a plus c’est qu’il a une force, une puissance, il dégage quelque chose d’extraordinaire ».
 

Aidé par son associé

Lorsque la fatigue se fait trop pesante, il peut compter sur son associé pour le soulager dans certaines tâches. Alain Collombet, chef de projet, affirme : « C’est un chef d’entreprise qui a une vraie vision et c’est aussi à ça que l’on reconnaît une vrai chef d’entreprise. Pour moi il n’y a pas de handicap. Au quotidien, évidemment, je l’aide dans des gestes un peu simples de temps en temps, pour l’accompagner dans des choses qu’il ne peut pas faire ou pour lesquelles ça lui prendrait trop de temps ». Guillaume créations fêtera prochainement son 5e anniversaire dans ses locaux. L'occasion pour la société de rencontrer de nouveaux entrepreneurs et de poursuivre son développement.
durée de la vidéo: 02 min 22
Clermont-Ferrand : malgré son handicap, Guillaume est devenu chef d’entreprise ©France 3 Auvergne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie handicap société portrait culture