Académie de Clermont-Ferrand : 15.330 élèves convoqués au brevet des collèges

Publié le Mis à jour le
Écrit par VR
Photo d’illustration.
Photo d’illustration. © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Cette année, 15.330 collégiens de l'académie de Clermont-Ferrand passent les épreuves du diplôme national du brevet.  Au collège Charles-Baudelaire de Clermont-Ferrand, l'un des 117 centres d'épreuves, les candidats ont reçu leurs sujets des mains du recteur, ce vendredi 26 juin.

Au collège Charles-Baudelaire de Clermont-Ferrand, 248 élèves de 3éme passent le diplôme national du brevet cette année. Un collège où le recteur d'académie s'est rendu ce vendredi 26 juin afin de distribuer les sujets de l'épreuve d'histoire et surtout encourager les candidats. 

Au programme, quatre épreuves écrites: français, histoire géographie éducation civique et morale, mathématiques et sciences, assorties d'une épreuve orale de soutenance de projet .
Pour les accueillir, les professeurs sont mobilisés, ainsi que le principal qui n'a pas manquer de rappeler le règlement et bien sûr l'interdiction de tricher. 

Cette année les collégiens passent un brevet un peu plus musclé avec plus d'oral, plus de points. Il est également plus centré sur les épreuves de fin d'année plutôt que sur le contrôle continu.
Dans l'Académie, ils sont 15.330 à être inscrits, 13.713 en série générale et 1617 en série professionnelle, 414 dans l'Allier, 163 dans le Cantal, 320 en Haute-Loire et 812 dans le Puy-de-Dôme. 


S'il ne conditionne pas l'accès à une classe supérieure en fin de troisième. le brevet des collèges reste un diplôme indispensable pour passer certains concours administratifs. Et pour ceux qui obtiennent les mentions bien et très bien, il permet sous certaines conditions, de bénéficier de bourses au mérite.
 
durée de la vidéo: 01 min 43
Diplôme natinal du brevet



 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.