ASM : Défiguré lors d'un match, l'espoir Soheyl Jaoudat a été opéré à Clermont-Ferrand

Opéré le 28 juin au CHU Gabriel-Montpier de Clermont-Ferrand, Soheyl Jaoudat se remet petit à petit de sa fracture du crâne. Une blessure qui s'est produite au contact d'un autre joueur, sur le terrain. / © Jean Jazeix/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Opéré le 28 juin au CHU Gabriel-Montpier de Clermont-Ferrand, Soheyl Jaoudat se remet petit à petit de sa fracture du crâne. Une blessure qui s'est produite au contact d'un autre joueur, sur le terrain. / © Jean Jazeix/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Le rugby est une passion parfois dangereuse et Soheyl Jaoudat, ancien espoir de l'ASM, en a fait l'expérience. Lors d'un match de la Coupe d'Afrique, le jeune arrière de 22 ans s'est fracturé le crâne sur un violent déblayage d'un adversaire. Rapatrié à Clermont-Ferrand, il a pu être opéré.

Par V.P. avec Baptiste Galmiche

Son visage est cabossé, tuméfié. Sur son lit d'hôpital, Soheyl Jaoudat se remet petit à petit de l'opération qu'il a subie la veille. Le jeune rugbyman, membre des Espoirs de l'ASM Clermont, s'est ouvert le crâne suite à un choc en plein match. En plus de la fracture, le jeune international marocain souffre d'un enfoncement du sinus et de l'arcade. Par chance, ni son œil, ni le cerveau n'a été touché.

"J'aurais pu y rester sur ce terrain, confie l'arrière de 22 ans. J'ai un sentiment un peu mitigé. Ma saison est terminée, je ne pourrai pas continuer l'aventure avec mon équipe du Maroc. Mais d'un autre côté, il ne m'est rien arrivé de vital."

 

Mon centre m'interpelle. Il me fait remarquer que j'ai le crâne complètement enfoncé.



Aujourd'hui, Soheyl Jaoudat va bien, mais il se souviendra longtemps du 16 juin. Avec la sélection marocaine, il rencontre ce jour-là le Zimbabwe à l'extérieur, au stade de Morris Depot à Harare, pour la Coupe d'Afrique. À la 45e minute, un pilier de l'équipe adverse opère un déblayage sur Soheyl.
 

"Je ne me vois pas vivre sans sport"

Le choc est violent et les médecins interviennent. "Il me dit "c'est bon, vas-y. Tu repars jouer," raconte le jeune homme en revisionnant la séquence. Je fais quelques pas, j'y retourne. Et là, il y a mon centre qui me regarde. Il m'interpelle et me fait remarquer que j'ai le crâne complètement enfoncé."

 


Le jeune homme sort alors du terrain. Le lendemain de la rencontre, où les deux équipes africaines se sont séparées sur une égalité (23-23), l'espoir de l'ASM rentre en France. Il est opéré le 28 juin à Clermont-Ferrand.
 
Pour lui, pas question d'arrêter le rugby. "Une blessure comme ça pourrait me donner envie d'arrêter. Et je sais que si j'arrête, j'irai faire du tennis, du golf, d'autres sports. Je suis hyperactif et je ne me vois pas vivre sans sport et sans rugby pour le moment." Il pourrait reprendre ses activités à la fin de l'été.

 


Après dix années en jaune et bleu, dont trois chez les Espoirs, le jeune homme ne passera pas professionnel à l'ASM. Il compte chercher un autre club pour entrer chez les professionnels, ou devenir journaliste sportif.

 
ASM Clermont : Soheyl Jaoudat, l'espoir blessé
Intervenants : Soheyl Jaoudat, international marocain et ex-espoir de l'ASM Clermont. - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes/Kwesé Sports - Reportage : Baptiste Galmiche et Jean Jazeix. Montage : Dominique Leyerloup.


 

Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus