• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

ASM : Franck Azéma et son staff renouvelés jusqu'en 2023

Le catalan signe pour 4 ans de plus aux manettes de l'ASM / © Philippe JUSTE / maxppp
Le catalan signe pour 4 ans de plus aux manettes de l'ASM / © Philippe JUSTE / maxppp

L'entraîneur des "jaunes et bleus", Franck Azéma, prolonge son contrat jusqu'en 2023 alors qu'il ne lui restait plus qu'un an aux manettes du club clermontois. Son staff actuel l'accompagnera également. Une annonce faite au moment où son équipe s'apprête à jouer en demi-finale de la Challenge Cup.

Par ED

Franck Azéma restera l'entraîneur de l'ASM Clermont Auvergne pour les quatre saisons à venir. C'est ce qu'a annoncé le club clermontois sur son site ce samedi 20 avril, juste avant de disputer la demie-finale de la Challenge Cup contre les Harlequins de Londres au stade Michelin, à 21 heures.

Arrivé au club en 2010, puis directeur sportif depuis 2014, le catalan pourraient donc rester aux manettes des "jaune et bleu" jusqu'en 2023, soit 9 saisons au total. La plus longue collaboration que le club auvergnat ait connu dans son histoire professionnelle. 

Pressenti pour être co-entraîneur du XV de France depuis plusieurs mois, malgré ses démentis, il signe donc avec ses adjoints Bernard Goutta, Didier Bès et Xavier Sadourny et ses autres collaborateurs pour une nouvelle aventure à Clermont, alors qu'il ne lui restait plus qu'un an de contrat. 
 

"L’ASM Clermont Auvergne et son président Eric de Cromières misent ainsi sur la stabilité et la continuité dans la performance", explique le club. "Je suis très content de la performance de Franck et son staff dans la durée et très heureux de le voir poursuivre son aventure, ici, se réjouit le président. Franck possède une honnêteté fondamentale qui le pousse à se corriger et s’améliorer de façon perpétuelle."
 

L'entraîneur est ravi : "C’est un immense plaisir et une grande fierté de pouvoir continuer à diriger cette équipe lors des 4 prochaines saisons. (...)  J’avais envie de continuer à servir ce club où j’ai joué et qui est devenu ma maison. Je suis conscient du privilège que cela représente de travailler dans un club aussi bien structuré et ambitieux. Franchement je ne compte pas les années, mais je suis toujours poussé par la confiance de mon président, de mon staff et de mon vestiaire qui sont les principaux moteurs d’un entraîneur. Je me sens extrêmement bien en Auvergne, dans un club où l’engouement et les attentes sont à la hauteur de la passion qui habite ce territoire de rugby. Notre ambition, avec l’ensemble du staff, sera de continuer à nous dépasser en acceptant de nous remettre en cause chaque jour afin d’aller chercher de nouveaux titres dans les années à venir."

Sur le même sujet

Malou, résistante ardéchoise

Les + Lus