• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Brice Hortefeux, vice-pdt de la région Auvergne-Rhône-Alpes : « Le succès fédère et l’échec divise"

Les sarkozystes Laurent Wauquiez et Brice Hortefeux, hier ministres, aujourd'hui respectivement président et vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. / © CréditTHOMAS SAMSON / AFP
Les sarkozystes Laurent Wauquiez et Brice Hortefeux, hier ministres, aujourd'hui respectivement président et vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. / © CréditTHOMAS SAMSON / AFP

Vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Brice Hortefeux réagit aux attaques formulées la veille par Xavier Bertrand concernant la ligne politique de Laurent Wauquiez. Lundi 26 juin, l’eurodéputé auvergnat appelle à l’apaisement et au rassemblement dans un parti plus que divisé.

Par Kamel Tir

Rien ne va plus chez les Républicains. Après l’échec cuisant de la présidentielle et des législatives, la création d’un deuxième groupe LR  « macron-compatible » à l’Assemblée Nationale, les mots fusent entre les ténors du parti. Au lendemain de l’attaque portée par Xavier Bertrand qui accuse Laurent Wauquiez de « courir après l’extrême droite » et la réponse du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui évoque de « médiocres aigreurs », c’est au tour de Brice Hortefeux de s’exprimer pour tenter de calmer les esprits.  « Le succès fédère et l’échec divise » a déclaré le vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, lundi 26 juin sur LCI.

"Il faut éviter les mots qui peuvent entraîner des plaies difficiles à cicatriser. Il faut être dans une démarche d'apaisement", a confié Brice Hortefeux.  « Que l’on souhaite engager une réflexion sur les leçons à tirer d’un scrutin qui était imperdable et qui est devenu ingagnable c’est indispensable » a expliqué le vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Nous continuons à vivre ensemble, mais ça fait bien longtemps qu'on ne s'aime plus



Dans le journal du dimanche, Xavier Bertrand, président de la région des Hauts de France, avait annoncé qu’il ne briguerait pas la présidence du parti à l’automne rejetant une « nouvelle guerre des chefs ». "Nous continuons à vivre ensemble, mais ça fait bien longtemps qu'on ne s'aime plus. Et on a peut-être plus grand-chose à faire ensemble » avait poursuivi l’ancien ministre évoquant l’état d’esprit du parti au lendemain des derniers échecs électoraux. Et de mettre en cause la ligne politique suivie par Laurent Wauquiez.




Pour l’eurodéputé auvergnat Brice Hortefeux : « Xavier Bertrand indique qu'il faut trouver la bonne démarche vis-à-vis du Front national et ne pas courir derrière. J'observe simplement que les élus Front national sont essentiellement dans la région de Xavier Bertrand et que dans la région de Laurent Wauquiez, il n'y a quasiment aucun élu FN".

Qui dans ce contexte pour prendre demain les rênes du parti Les Républicains ? Si Xavier Bertrand juge que la présidente de la région Ile-de-France "Valérie Pécresse serait une très bonne candidate", le très sarkozyste Brice Hortefeux n’a jamais caché son souhait de voir Laurent Wauquiez diriger un parti pour le moins divisé.

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus