Charade Classic : une reprise morose sur le circuit mythique de Clermont-Ferrand

Les années 60 étaient à l'honneur pour la premier événement de la saison de Charade Classic sur le circuit de Charade dans le Puy-de-Dôme, dimanche 1er avril. / © Aurélie Albert
Les années 60 étaient à l'honneur pour la premier événement de la saison de Charade Classic sur le circuit de Charade dans le Puy-de-Dôme, dimanche 1er avril. / © Aurélie Albert

Le printemps est de retour et avec lui les belles mécaniques historiques. Sur le circuit de Charade, dans le Puy-de-Dôme, les automobiles et les motos des années 60 étaient à l’honneur dimanche 1er avril. Pour ce premier rendez-vous de la saison, le succès n’était pas au rendez-vous.

Par Aurélie Albert

En plein cœur des trente glorieuses, la croissance économique était idéale. La voiture devient alors symbole de liberté et de prospérité. Nous prenons la direction du circuit de Charade qui a ouvert ses portes il y a quelques années, le 27 juillet 1958. C’est l’âge d’or du circuit. Et oui en ce dimanche 1er avril, les voitures des années 60 ont pris place sur le circuit de Charade.
Peugeot 404, Austin mini, Austin Healey, Renault 4, Simca 1000, etc. De belles mécaniques qui ont marqué les années 60. C’est la thématique de ce premier rendez-vous de la saison sur le circuit de Charade, dans le Puy-de-Dôme. 

« C’est le début de l’histoire du circuit de Charade puisqu’il a été inauguré en 1958, explique Romain Sellier, directeur du circuit de Charade. Derrière, les années 60 ont été assez denses en terme d’événements pour nous, dont les premiers grands prix de formule 1 donc pour nous, c’était important de faire ce clin d’œil à l’histoire surtout sur l’année du 60e anniversaire ».

Un début d’anniversaire plutôt morose pourtant. Pour cette nouvelle édition de Charade Classic, les collectionneurs n’étaient pas tous au rendez-vous. Si l’événement dure toute la journée, les conditions d’entrée ont changé. Pour les collectionneurs dans le thème, l’entrée est gratuite, mais pour les autres non.
Le prochain événement est prévu le dimanche 6 mai, les Renault 4 et 6 seront à l’honneur pour l’occasion.

Charade Classic : une reprise morose sur le circuit
Le printemps est de retour et avec lui les belles mécaniques historiques. Sur le circuit de Charade, dans le Puy de Dôme, les automobiles et les motos des années 60 étaient à l’honneur dimanche 1er avril. Pour ce premier rendez-vous de la saison, le succès n’était pas au rendez-vous. Intervenants : Noël Cohadon, Propriétaire d'une Dauphine Gordini ; Thibault Roussel, Passionné de Matra ; Romain Sellier, Directeur du circuit de Charade

 

Sur le même sujet

Scandale des implants contraceptifs Essure : le combat ne fait que commencer

Les + Lus