Clermont-Ferrand : ce qui va changer dans les transports en commun

A Clermont-Ferrand, le SMTC, Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération clermontoise, a annoncé fin juin deux nouveautés sur son réseau. Le ticket papier actuel va disparaître à terme et le service C.vélo va évoluer.

A Clermont-Ferrand, quelques nouveautés sont à noter dans les transports en commun.
A Clermont-Ferrand, quelques nouveautés sont à noter dans les transports en commun. © Maxime Van Oudendycke / FTV

Mercredi 23 juin, François Rage, président du SMTC, Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération clermontoise, a présenté lors d’une conférence de presse les deux projets forts dans les transports en commun de Clermont-Ferrand : ils concernent la billettique et l’évolution du service C.vélo.

Le SMTC est en train de renouveler son système de billettique. Des nouveautés vont être mises en place :
- l’open paiement (paiement en carte bancaire sans contact),
- des tickets rechargeables,                                  
- une boutique en ligne,
- une application mobile pour acheter ses titres de transports,
- le renouvellement des distributeurs automatiques,
- le déploiement de valideurs  sur les quais pour plus de fluidité lors de la montée à bord des bus et tram.
Une mise en service complète est prévue au printemps 2022. La première phase qui a débuté mi- juin consiste à remplacer les anciens valideurs dans les véhicules par de nouveaux. Progressivement, les éléments du système billettique vont être déployés jusqu’à la fin de l’année 2021. Le ticket papier actuel sera remplacé peu à peu par le ticket rechargeable et sans contact, et la carte d’abonnement Modepass restera compatible avec le nouveau système, pour une transition progressive vers la nouvelle carte d’abonnement.
 

Depuis la mi-juin, de nouveaux valideurs ont fait leur apparition dans les transports en commun de Clerrmont-Ferrand.
Depuis la mi-juin, de nouveaux valideurs ont fait leur apparition dans les transports en commun de Clerrmont-Ferrand. © SMTC

L'évolution du service C.vélo

L’autre nouveauté concerne C.vélo. Le marché d’exploitation de ce service a été renouvelé le 1er avril et c’est le groupe espagnol Moventia via sa filiale « City Bike France » qui a remporté le contrat. Dans un communiqué, le SMTC indique : « A partir de la rentrée prochaine, le service C.vélo va évoluer. L’offre existante de vélos en libre-service et de vélos en location longue durée sera maintenue mais renforcée dans sa diversité ». La principale évolution sera le renouvellement de la flotte de vélos en libre-service. La transition entre le nouveau et l’ancien matériel se fera durant la deuxième quinzaine du mois d’août. Durant cette période des perturbations sont à prévoir sur le réseau C.vélo.   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports