Clermont-Ferrand : le club de hockey des Sangliers arvernes menacé de relégation

Vendredi 14 août, la Commission nationale de suivi et de contrôle de gestion n’a pas retenu le club de Hockey Clermont Communauté Auvergne pour sa participation à la D1, en raison d'un bilan négatif. Les Sangliers arvernes pourraient descendre en D2 voire en D3.
 
Le club de hockey de Clermont-Ferrand n'est pas assuré d'évoluer en D1 la saison prochaine.
Le club de hockey de Clermont-Ferrand n'est pas assuré d'évoluer en D1 la saison prochaine. © Richard BRUNEL / MAXPPP
La décision est tombée vendredi 14 août, comme un couperet. La Commission nationale de suivi et de contrôle de gestion (CNSCG) n’a pas retenu le club de Hockey Clermont Communauté Auvergne pour sa participation à la D1. Un coup dur pour le club des Sangliers arvernes. 

Un partenaire qui se désengage

Thierry Grossetête, président de Hockey Clermont Communauté Auvergne, explique : « Avec les conditions actuelles et du fait d’un partenaire engagé la saison dernière avec une somme importante qui n’a pas pu tenir ses engagements, on se retrouve avec un bilan fin avril négatif. Il aurait dû être comblé par ce partenaire. Cela fait que la commission financière a rejeté notre dossier ». Le club ne souhaite pas divulguer le nom de ce partenaire qui se désengage car des discussions sont toujours en cours. Il s’agit d’un partenaire majeur, qui s’était engagé cette saison. Le président précise : « Aujourd’hui ses activités qui nous permettaient de nous accompagner dans ces conditions n’ont pas suivi. En cette période difficile c’est aussi plus compliqué ».

Une descente en D2 voire en D3 

Avec ce bilan négatif, le club risque gros. Thierry Grossetête souligne : « Le problème aujourd’hui est que l’on ne sait pas si l’on sera admis en D2. On n’est pas sûrs qu’il reste une place dans cette division pour nous accueillir. A ce moment-là, on se trouverait en D3 et tout le travail qui a été fait depuis une petite dizaine d’années serait annulé ». Le club était en D1 depuis une saison, après avoir déjà été dans cette division il y a 3 ans. Mais les Sangliers arvernes ne s’avouent pas vaincus. Le président du club indique : « On va se battre jusqu’au bout. On va faire appel et représenter un autre budget prévisionnel, en enlevant ce partenaire pour pouvoir garantir le fonctionnement pour la saison prochaine. On a 7 jours pour faire appel. Notre budget prévisionnel doit être revu. On a aussi fait un remixage de l’ensemble de la structure et de l’équipe. On a aussi un changement d’entraîneur. On va être sur un budget prévisionnel de moins de 500 000 euros ». Le club devrait présenter un dossier d’appel en début de semaine. Une date qui coïncide avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hockey sur glace sport