Clermont-Ferrand : les handballeuses du HBCAM 63 prêtes pour la rentrée malgré le coronavirus

Les joueuses du club de Handball Clermont Auvergne Métrople faisaient mardi 1er septembre leur rentrée médiatique avant de la faire sur les terrains pour les matchs officiels. La reprise du championnat devra se faire en fonction de l'évolution de l'épidémie de Covid 19. Le club se dit prêt. 
 
Les handballeuses du HBCAM 63 joueront leur premier match à domicile le 19 septembre prochain en espérant pouvoir accueillir le public à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand. Pour l'instant toutes les conditions sont réunies.
Les handballeuses du HBCAM 63 joueront leur premier match à domicile le 19 septembre prochain en espérant pouvoir accueillir le public à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand. Pour l'instant toutes les conditions sont réunies. © Christophe Jouvante
Un nouveau parquet fraîchement inauguré pour les Volcaniques qui ont la chance d'évoluer dans la maison des sports capable, en temps normal, d'accueillir 4500 spectateurs. Avec ses 1200 supporters en moyenne, l'équipe qui évolue en deuxième division devrait pouvoir accueillir tout le monde le 19 septembre pour son premier match à domicile, face au club ardéchois de Pouzin. « On a cet édifice de la Maison des sports qui nous permet de prendre toutes les mesures sanitaires demandées, notamment pour les accès à la buvette, les entrées et les sorties. Il est impossible qu'on nous interdise d'accueillir du public. Si c'est le cas, ce serait catastrophique ! » nous explique Céline Pégas, co-présidente du HBCAM 63. 

Des joueuses sous surveillance

Ce parquet flambant neuf, les handballeuses ne l'ont pas foulé depuis le 28 février dernier en match officiel. Mais elles sont sur le pont depuis fin juillet. Les joueuses viennent de terminer six semaines intensives sur le plan physique et handballistique. Pour peaufiner leur préparation, les joueuses ont disputé deux matchs tests contre la JDA Dijon et le Handball club Avesnois. Elles ont terminé leur préparation par le tournoi de Chevigny Saint-Sauveur. Mais la reprise du championnat se fera avec les contraintes dictées par la crise sanitaire actuelle. « Nous nous imposons nos propres règles. Pour l'instant, la Fédération finalise le protocole. Pour notre part, les joueuses sont testées quarante heures avant les matchs et chaque début de semaine en période d'entraînement. » insiste le manager du club, Christophe Da Silva. 

Le club est conscient qu'au moindre doute, tout risque de basculer. Mais l’économie du club a besoin de matchs et de public pour continuer d'exister. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball féminin handball sport