Clermont-Ferrand : la métropole vote les investissements jusqu'en 2033 et une hausse des impôts

Approuvé à 89% des voix, le plan pluriannuel d'investissements de Clermont Auvergne Métropole et son pacte financier ont fait débat ce vendredi 17 décembre au conseil communautaire. Il faut dire qu'il implique une sérieuse hausse de la fiscalité.

Trois heures de débats ont été nécessaires pour voter ce nouveau budget, feuille de route pour les 12 ans à venir. Il prévoit le financement de nombreux projets de Clermont Auvergne Métropole comme la bibliothèque de l'Hôtel-Dieu ou l'extension du Stade Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand ainsi que l'aménagement de pistes cyclables. 

Le budget annoncé s'élève à 1,4 Milliard d'euros soit 120 millions d'euros par an jusqu'en 2033. Evidemment, cela fait peser une lourde hausse de la fiscalité sur les habitants de la métropole. Ce qui a fait grincer des dents les conseillers d'opposition, ce sont surtout les 19% d'augmentation de la taxe foncière et de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) ainsi que les 24% d'augmentation de la taxe des ordures ménagères.

Les centristes se sont montrés les plus virulents face à cette hausse des impôts qualifiée de "pression fiscale inacceptable et déconnectée de la réalité", fin de citation. Dans un communiqué, Eric Faidy, Président du groupe ENSEMBLE, Citoyens! déclare : "Ni les Clermontois, ni les services techniques de la métropole, ni les équilibres financiers ne peuvent faire face à un tel niveau de dépenses.»  Selon le Président de la métropole, Olivier Bianchi, cette hausse "consiste simplement à rejoindre la moyenne nationale des métropoles françaises et reste mesurée." Le taux de la CFE était jusqu'alors l'un des plus bas des villes de France. 

Les votants ont validé ce plan basé sur quatre axes principaux : transition écologique, attractivité, solidarité territoriale, proximité. Les investissements concernent plus précisément l'espace public (338,4 milions), le projet InspiRe (151,9), l'habitat social (120,3), l'attractivité économique (115,8), la culture (88), l'urbanisme ( 54,5), les sports (52,8), l'entretien du patrimoine (39,3) ou encore la poursuite du schéma cyclable (24).
Des investissements et des projets qui vont toucher l'ensemble des 21 communes de la métropole et approuvé à 89% des voix. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité