Clermont-Ferrand : des militants écologistes à vélo mobilisés pour le climat

Des associations écologistes trouvent que la Cop 21 ne va pas assez vite. Pour sensibiliser les citoyens aux enjeux climatiques, elles effectuent un périple de quatre mois à vélo en France et en Europe. Le tour Alternatiba a fait étape, le 17 juin, à Clermont-Ferrand. 

Sauver la planète : le Tour Alternatiba a fait escale à Clermont-Ferrand le 17 juin 2018.
Sauver la planète : le Tour Alternatiba a fait escale à Clermont-Ferrand le 17 juin 2018. © V.Mathieu/France 3 Auvergne
Ils veulent faire prendre conscience de l'urgence climatique. Pour cela, les cyclistes d’Alternatiba ont choisi d’aller à la rencontre des citoyens en pédalant et de les sensibiliser aux enjeux climatiques. Du 9 juin au 6 octobre, ils effectuent un périple de quatre mois à travers la France et l’Europe. Ils vont parcourir 5 800 kilomètres sur des vélos multi-places.

Les cyclistes ont prévu de s’arrêter, dans 200 étapes, pour parler des alternatives permettant de contrer le changement climatique. A chaque étape, un village festif rassemble et alerte. De nombreux événements sont prévus : villages des alternatives, conférences, concerts, manifs à vélo, animations ou encore expositions.

Le 17 juin, les cyclistes ont fait escale à Clermont-Ferrand. Ils se sont notamment installés au Jardin Lecoq et ont proposé des alternatives pour ralentir le dérèglement climatique. Parmi les solutions proposées : manger local, collecter les bio déchets ou encore produire de l'énergie verte.

Trois ans après la Cop 21, les associations écologistes trouvent que les engagements pris par les gouvernements ne vont pas assez loin. Les militants ne veulent pas attendre que la solution vienne d'en haut. Pour eux, il faut changer le système pour sauver le climat. Ils souhaitent remettre le climat au cœur du politique.

Le Tour Alternatiba fera ensuite étape à Pontaumur et Condat-en-Combrailles.

durée de la vidéo: 01 min 31
Clermont-Ferrand : des militants écologistes à vélo mobilisés pour le climat ©France 3 Auvergne


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société climat météo vélo économie transports