• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : la manifestation des lycéens dégénère à nouveau

Les lycéens ont affronté les forces de l'ordre dans plusieurs quartiers de la ville, jeudi 6 décembre / © A. Rozga / France 3 Auvergne
Les lycéens ont affronté les forces de l'ordre dans plusieurs quartiers de la ville, jeudi 6 décembre / © A. Rozga / France 3 Auvergne

Nouvelle journée de tensions à Clermont-Ferrand avec la manifestation des lycéens : des heurts ont éclaté dès le matin, jeudi 6 décembre. Les jeunes, très mobiles, ont affronté les forces de l'ordre dans plusieurs quartiers. Deux policiers ont été légèrement blessés.

Par Renaud Gardette

La manifestation improvisée des lycéens de Clermont-Ferrand a très rapidement dégénéré, dès 09h30, jeudi 6 décembre. Devant le lycée Sidoine-Apollinaire, certains jeunes ont joué la provocation : réponse immédiate des forces de l'ordre qui ont tiré quelques grenades lacrymogènes, provoquant une première dispersion.
 
Des centaines de jeunes ont ensuite parcouru les rues de la ville, pour passer devant plusieurs établissements, surveillés par la police. Au lycée Blaise-Pascal, plusieurs jeunes ont escaladé les grilles pour rentrer de force dans l'établissement. Là aussi ils ont été refoulés par la police avec du gaz lacrymogène. La police a procédé à 4 interpellations. Un vélo a également été jeté en direction d'un commissaire de police.

Plusieurs voitures ont été retournées et endommagées dans les rues, comme celle-ci, rue Sidoine Apollinaire filmée par une témoin et diffusée sur les réseaux sociaux :
 
 
Une voiture renversée à Clermont-Ferrand, lors de la manifestation des lycéens, jeudi 6 décembre / © DR
Une voiture renversée à Clermont-Ferrand, lors de la manifestation des lycéens, jeudi 6 décembre / © DR

Autour du tribunal, et du lycée Amédée Gasquet, quelques feux de poubelles ont été éteints, et une voiture de police prise d'assaut. Des caméras de vidéo-surveillance ont été arrachées. Une poignée de gilets jaunes du Brezet a rejoint le groupe. Au fil de cette journée sous haute tension, 2 policiers ont été légèrement blessés.
 
Une nouvelle journée sous haute tension pendant la manifestation des lycéens à Clermont-Ferrand

 


 

Sur le même sujet

Une nouvelle journée sous haute tension pendant la manifestation des lycéens à Clermont-Ferrand

Les + Lus