Clermont-Ferrand : quand l'apprentissage de la citoyenneté passe par ... le moto-cross avec la police

Intervenants : Christian Jolivot, policier détaché au CLJ, Danièle Polvé-Montmasson, Préfète du Puy-de-Dôme ©France 3 Auvergne

Le centre de loisirs des jeunes de la Police Nationale, à la Croix-de-Neyrat, accueille 121 enfants de 10 à 17 ans, la plupart issus des quartiers prioritaires de la ville. Encadrés par des policiers, les enfants et ados peuvent s'y initier au moto-cross et au vivre-ensemble. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Moyennant une petite cotisation de dix euros par an, plus d'une centaine d'enfants et ados de Clermont-Ferrand peuvent enfourcher une bécane les mercredi et samedi après-midi au centre de loisirs des jeunes de la Police Nationale à la Croix-de-Neyrat. 

Encadrés par trois policiers, ils apprennent à évoluer sur des deux-roues, mais également à vivre ensemble en respectant les règles de sécurité. 

"Ils nous disent 'peut être que si on était pas passés par là, on serait déviants'. Ça leur a apporté beaucoup de chose, à un certain moment on leur a indiqué une voie, qui n'était pas forcément celle qu'ils voulaient prendre. Et finalement ils ont trouvé que c'était la bonne" témoigne Christian Jolivot, policier qui a vu plusieurs générations de petits clermontois mettre leur casque. 

"Des parents sont venus, lorsque le CLJ a été crée, et maintenant leurs enfants sont là. On voit bien qu'il y a, dans cette relation entre la police et ces jeunes, quelque chose de fort qui se créé", apprécie la préfète du Puy-de-Dôme Danièle Polvé-Montmasson en visite dans le centre.