Cet article date de plus de 5 ans

Clermont-Ferrand : un rassemblement pour demander le retrait de la loi Travail

En cette journée de mobilisation nationale contre la loi Travail, 400 personnes se sont rassemblées place de Jaude à Clermont-Ferrand pour demander son retrait.
Ce mardi 28 juin, c'était une nouvelle fois une mobilisation contre la loi Travail. Une nouvelle journée d'action dans les grandes villes de France avant le vote du texte cet après-midi au Sénat.

A Clermont-Ferrand, 400 manifestants se sont rassemblés place de Jaude selon la préfecture. L'intersyndicale a choisi de ne pas manifester mais de rester sur la place, contrairement aux dix premières journées de mobilisation pour privilégier les prises de parole.

Les manifestants, toujours déterminés pour obtenir le retrait du texte, se sont ensuite rendus à la préfecture pour déposer les 5000 à 6000 bulletins de votation citoyenne. Des bulletins collectés ces dernières semaines dans les entreprises ou auprès de la population.

"C'est du sérieux, nous avons le soutien de la population. Cela confirme ce que disent les sondages, la population est opposée à cette loi, exige son retrait et soutient le mouvement social", a déclaré Julien Pauliac, délégué de l'union départemental CGT.

Selon le secrétaire confédéral de la CGT, en charge de la loi Travail, Fabrice Angéi, qui s'est exprimé sur France Info ce mardi, 700 000 personnes en France ont participé à la votation citoyenne et 92% d'entre elles souhaitent le retrait de la loi.

La CGT a d'ores et déjà annoncé une nouvelle journée de mobilisation le 5 juillet prochain.

durée de la vidéo: 00 min 30
Interview de Julien Pauliac, délégué de l'union départemental CGT

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loi travail économie social manifestation