Clermont-Ferrand : le succès du crossfit

Samedi 22 et dimanche 23 février, les Arvernes Contest, une compétition de crossfit était organisée au stadium Jean-Pellez d’Aubière, près de Clermont-Ferrand. Ce sport, pratiqué dans les salles de musculation, commence à se faire une place parmi les autres disciplines.
 
Au stadium Jean-Pellez d'Aubière, près de Clermont-Ferrand, une compétition de crossfit était organisée les 22 et 23 février.
Au stadium Jean-Pellez d'Aubière, près de Clermont-Ferrand, une compétition de crossfit était organisée les 22 et 23 février. © Olivier Martinet / FTV
La troisième édition des Avernes Contest s’est tenue samedi 22 et dimanche 23 février au stadium Jean-Pellez d’Aubière près de Clermont-Ferrand. Il s’agit d’une compétition de crossfit, une discipline où 90% des pratiquants sont des sportifs amateurs. Clint Koch, coach sportif de la salle CrossFit Caldeira, explique : « On a un alliage de 3 sports principalement : l’haltérophilie, la gym, le cardio et plein d’autres sports, comme courir et nager. C’est pour arriver à améliorer les qualités physiques d’une personne, l’agilité, la souplesse, la vitesse, la force, l’endurance cardio-vasculaire, l’endurance musculaire afin de permettre aux gens de se sentir meilleurs au quotidien ».

Destiné au départ pour l'armée

Créée en 1973 pour entraîner les militaires, cette discipline a su se démocratiser et atterrir dans nos salles de sport. L'influence de personnalités actives sur les réseaux sociaux a été majeure. Depuis, des compétitions sont organisées dans toute la France. Objectif : garder la forme et ce quel que soit le niveau. Thomas Cassagne, compétiteur des Arvernes Contest, membre de la team "Princesse" souligne : « Je cherche tous les jours à me dépasser et ça m’aide énormément. Ca me rassure dans la vie de tous les jours et c’est un sport vraiment complet. On attaque en bas pour pouvoir monter et on voit les progrès au fur et à mesure ».

Faire de Clermont-Ferrand la capitale du crossfit

A Aubière, près de Clermont-Ferrand, 320 compétiteurs étaient réunis le temps d’un week-end. L’occasion pour la ville de se faire une place. Yoann Midali, organisateur de l'évènement Arvernes Contest, indique : « Aujourd’hui la seule capitale du crossfit est Paris. On va tout mettre en œuvre pour que la deuxième voire la première un jour soit Clermont-Ferrand. C’est seulement la 3e édition et chaque année on attire de plus en plus de bons athlètes donc c’est en bonne voie. Dans une salle de crossfit, il n’y a pas de miroir, il n’y a personne avec des écouteurs et tout le monde s’encourage, malgré le niveau. Tout le monde est mélangé et c’est ce qui plaît ». Prochain objectif : contribuer aux sélections des Crossfit Games, la plus grande compétition au monde. En attendant la ville multiplie les salles de sports consacrées au crossfit. On en compte pas moins de trois dans la métropole.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport