Clermont-Ferrand : un premier dimanche de soldes au ralenti

Publié le
Écrit par R.B.

Sur fond de crise sanitaire, les soldes peinent à démarrer. On augure déjà une baisse de la fréquentation autour de 30%. Il y a des jours avec et des jours sans et ce dimanche 16 janvier, lors du premier weekend des soldes, il n'y avait pas foule dans les boutiques de Clermont-Ferrand.

Il y a évidemment les irréductibles. Une jeune cliente d'une boutique de vêtements à Clermont-Ferrand n'aurait pas voulu laisser passer une bonne affaire : " le dimanche c'est sympa, on n'est pas collé les uns sur les autres... Seul hic, on ne peut pas utiliser les cabines d'essayage." Une autre cliente le confirme : "c'est vrai qu'il n'y a pas grand monde aujourd'hui, j'en suis étonnée !

Pour Corinne, vendeuse, cette nouvelle saison des soldes s'annonce difficile : "hier, on a eu beaucoup de monde et les soldes se sont bien écoulées mais aujourd'hui on a personne. Peut-être y-a-t-il eu une mauvaise communication ? Je pense aussi que les clients privilégient internet avec la crise sanitaire."

Et pourtant, tout s'annonçait bien cette année : pas de couvre-feu, pas de jauge dans les magasins et des pourcentages prometteurs. C'était sans compter la nouvelle vague de Covid, dopée par le variant Omicron. Alexandre, un vendeur d'un magasin de vêtements pour homme, veut rester optimiste : "ça risque d'être un peu compliqué de tenir ses objectifs cette année mais on vise un peu sur la fin du mois avec les nouvelles collections. On a quand même très bien bossé lors des deux dernières années malgré le contexte, en dehors des périodes de confinement et des périodes restrictives bien entendu."

Les soldes ont commencé le 12 janvier dernier et vont durer quatre semaines, soit une fin des soldes prévue le 8 février.