Clermont-Ferrand : vague d’interpellations cinq mois après une exécution à la Gauthière

Lundi 17 février, plusieurs personnes ont été interpellées dont 4 à Clermont-Ferrand. Ces interpellations ont lieu dans le cadre de l’enquête après l’assassinat d’un homme en septembre dernier dans le quartier de la Gauthière, sous fond de trafic de stupéfiants.
 
A Clermont-Ferrand, lundi 17 février, 4 interpellations ont eu lieu dans le cadre de l'enquête après l'assassinat d'un homme de 29 ans en septembre 2019 à la Gauthière.
A Clermont-Ferrand, lundi 17 février, 4 interpellations ont eu lieu dans le cadre de l'enquête après l'assassinat d'un homme de 29 ans en septembre 2019 à la Gauthière. © Francis CAMPAGNONI / MAXPPP
Cinq mois après l’assassinat d’un homme de 29 ans à Clermont-Ferrand, dans le quartier de la Gauthière, l’enquête semble progresser. Selon une information de nos confrères de France Bleu Pays d’Auvergne, quatre personnes auraient été interpellées lundi 17 février à Clermont-Ferrand puis placées en garde à vue. D’autres interpellations auraient également eu lieu dans des départements situés en dehors de l’Auvergne.

Un règlement de comptes

Le 4 septembre 2019, une véritable exécution s’était produite vers 22h30. Un jeune homme de 29 ans, connu des services de police pour trafic de stupéfiants, avait été criblé de balles. Le procureur de la République Eric Maillaud avait alors parlé « d’un règlement de comptes et d’un meurtre organisé ». Cette enquête est pilotée par la Juridiction interrégionale spécialisée de Lyon.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité